Observation

Projet MIRIAD : des drones pour améliorer les modèles

Projet MIRIAD : des drones pour améliorer les modèles

L'objectif du projet MIRIAD est de pouvoir effectuer des vols rasants à une dizaine de mètres au- dessus de la mer, sur de longue distance (1000 km) afin de mieux caractériser les échanges océan/atmosphère et améliorer les paramétrisations des modèles numériques de prévision du temps et de climat.

Des essais instrumentaux ont été réalisés les 5 et 6 avril 2018 au Cap de l'Homy, dans les Landes.Des vols basses altitude (40m) ont été effectués avec le drone Boréal (20 kg, 10h/1000 km d'autonomie, 5 kg de charge utile) sur la zone de déferlement  afin d'évaluer la capacité du radar altimétrique embarqué à mesurer l'état de la surface de la mer. Des vols avec des drones plus légers (2.5 kg, 1.5h d'autonomie, 600g de charge utile), équipés d'un compteur de particules pour caractériser la granulométrie des aérosols marins et d'un capteur qui mesure la température de la surface de la mer ont également été effectués au cours de cette campagne pour tester la future charge utile scientifique du Boréal.

 

* MIRIAD : Système de Mesures scIentifiques de flux de suRface en mIlieu mAritime embarqué sur Drone. Financement UE-Région Midi-Pyrénées. Partenaires Laboratoire d'Aérologie / Boréal SAS.