Actualités

01/08/2014

Un mois de juillet exceptionnellement pluvieux

Un mois de juillet exceptionnellement pluvieux

Un mois de juillet exceptionnellement pluvieux

01/08/2014

(Bilan climatique provisoire du mois de juillet établi le 31 juillet 2014)
 

Ce mois de juillet a été particulièrement maussade sur la majeure partie du pays, en termes de températures mais aussi de pluviométrie et d'ensoleillement. Seules les régions de la Basse-Normandie à la Bretagne et à la Vendée ont connu un temps globalement estival.

Les précipitations, souvent orageuses, ont été exceptionnellement fréquentes et abondantes sur la quasi-totalité du pays, à l'exception des côtes de la Manche et de la côte varoise qui ont bénéficié d'un temps plus clément. De nombreux records de pluviométrie pour un mois de juillet ont été battus, aussi bien en termes de cumuls que de nombre de jours de pluie, particulièrement en Alsace, Auvergne, Rhône-Alpes, Franche-Comté et Languedoc-Roussillon. En moyenne sur la France, les précipitations sont deux fois supérieures à la normale, plaçant juillet 2014 au 1er rang des mois de juillet les plus arrosés, devant juillet 2000.

On a déjà relevé par exemple 148,9 mm à Clermont-Ferrand, devant l'ancien record de 140,3 mm, établi en juillet 1977. Avec 249,7 mm déjà enregistrés, juillet 2014 est le mois d'été (juin, juillet, août) le plus pluvieux à Chambéry depuis 1973. À Strasbourg, il est déjà tombé 202,2 mm de pluies, loin devant le précédent record pour un mois de juillet (172,8 mm) établi en 1948. Juillet 2014 est le mois le plus pluvieux, tous mois confondus, qu'a connu la capitale alsacienne depuis 1923.

Les températures ont, quant à elles, été très contrastées entre le nord et le sud, avec des maximales particulièrement fraîches pour un mois de juillet sur un large quart sud-est du pays. Au sud d'un axe Bordeaux/Strasbourg, les températures moyennes ont été inférieures à la normale*, souvent de plus de 1 °C sur le quart sud-est. En revanche, de la Bretagne au Nord - Pas-de-Calais, elles ont dépassé la normale de plus de 1 °C.

Le soleil a été généreux des côtes de la Charente-Maritime à la Bretagne et à la Basse-Normandie. Sur le reste du pays, l'ensoleillement a été très inférieur à la normale, avec des déficits dépassant 30 % de la Franche-Comté à l'Auvergne et à Rhône-Alpes.

 

* moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010

 

France - Juillet Précipitations depuis 1959 - Rapport à la normale du cumul moyen sur la zone ©Météo-France
Ecart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de la température moyenne - France ©Météo-France Rapport à la moyenne mensuelle de référence 1991-2010 de la durée d'ensoleillement - France ©Météo-France
Cumul mensuel des précipitations - France ©Météo-France

Rapport à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de cumuls de précipitations - France ©Météo-France

Cliquer sur les images pour les agrandir

 

01/08/2014

14-18 : quel temps faisait-il lors de la mobilisation ?

14-18 : quel temps faisait-il lors de la mobilisation ?

14-18 : quel temps faisait-il lors de la mobilisation ?

01/08/2014

Août 1914 : l'Europe vit ses dernières heures de paix. Le 1er août, l'ordre de mobilisation générale tombe en France et en Allemagne. Le 3, l'Allemagne déclare la guerre à la France.
Grâce notamment aux données issues des Bulletins quotidiens internationaux et des Annales du Bureau central météorologique, les climatologues de Météo-France ont reconstitué le temps qu'il faisait sur l'Hexagone au cours des derniers jours de juillet et des trois premiers jours du mois d'août 1914. Découvrez la météo des 1er, 2 et 3 août 1914 dans notre rubrique La météo au temps de la Grande Guerre

 

À Saint-Mihiel (Meuse) en 1916

À Saint-Mihiel (Meuse) en 1916 © ECPAD/France/Agié Jacques

 

 

 

 

01/08/2014

Nuits des étoiles 2014 au Mont Aigoual

Nuits des étoiles 2014 au Mont Aigoual

Nuits des étoiles 2014 au Mont Aigoual

01/08/2014

Le 1er, 2 et 3 août aura lieu la 24è édition des nuits des étoiles, avec pour thème cette année : « Comètes et origines ».
Partout en France, de nombreux sites d'observation seront mis gratuitement à disposition du public. Astronomes amateurs, bénévoles des clubs et associations mobilisés par l'Association Française d'Astronomie animeront ces soirées d'observation.

Observatoire du Mont Aigoual

L'observatoire du Mont Aigoual sous les étoiles © Régis Domergue

 

À cette occasion, et dans le cadre du festival « L'Estival de l'Aigoual », l'Observatoire du Mont Aigoual  proposera une nuit d'observation du ciel le dimanche 3 août à partir de 22 heures, avec la Société astronomique de Montpellier et le club astronomique Mira.
Situé au sommet des Cévennes méridionales, dans le Gard, l'Observatoire du Mont Aigoual propose de mai à fin septembre une découverte ludique, vivante et variée de la météorologie. Du 19 juillet au 31 août, des conférences à destination du grand public y sont organisées chaque samedi et dimanche, animées par des spécialistes de Météo-France.

Informations pratiques :
Observatoire du Mont-Aigoual
30570 Valleraugue
Tél : 04 67 82 60 01 ou 04 67 42 59 83

Pour en savoir plus, consultez notre actualité Gard : festival au Mont Aigoual les 2 et 3 août

 

01/08/2014

Dossier : en savoir plus sur les orages

Dossier : en savoir plus sur les orages

Dossier : en savoir plus sur les orages

01/08/2014

L'été est propice au développement de phénomènes orageux.  S'ils peuvent se produire tout au long de l'année en France, les orages sont en effet plus fréquents en saison chaude, particulièrement de mai à octobre.

Pour en savoir plus sur leur formation, les dangers qui y sont associés, les signes annonciateurs d'un orage, consultez notre dossier.

 

Orage sur le golfe d'Ajaccio dans la soirée du 15 novembre 2007 - © Météo-France - Tony Le Bastard

Orage sur le golfe d'Ajaccio dans la soirée du 15 novembre 2007 - © Météo-France - Tony Le Bastard

 

 

 

 

 

 

 

28/07/2014

Gard : festival au Mont Aigoual les 2 et 3 août

Gard : festival au Mont Aigoual les 2 et 3 août

Gard : festival au Mont Aigoual les 2 et 3 août

28/07/2014

Observatoire du Mont Aigoual© Météo-France
Du 19 juillet au 31 août, l'Observatoire du Mont Aigoual propose chaque samedi et dimanche des conférences à destination du grand public, animées par des spécialistes de Météo-France.
Les nuages, les satellites, l'atmosphère, la climatologie et les changements climatiques, les phénomènes extrêmes en Méditerranée, l'art et les difficultés de la prévision numérique, le climat de l'Antarctique, les techniques de mesures font partie des thèmes abordés au cours de ces rencontres.

Situé au sommet des Cévennes méridionales (Gard, 1567 m), l'Observatoire du Mont Aigoual propose de mai à fin septembre une découverte ludique, vivante et variée de la météorologie au travers de rencontres avec les prévisionnistes, d'expositions photos, de conférences, de vidéos et de jeux... Il accueille près de 80 000 visiteurs chaque été.

 

Du 2 au 3 août : L'Estival de l'Aigoual « Attitude 1567m »

Point d'orgue de la saison, le festival « l'Estival de l'Aigoual » propose les  2 et 3 août une rencontre entre les sciences, la culture et le terroir cévenols. Des visites commentées pour découvrir le massif de l'Aigoual et son sommet, la faune et la flore, des contes, des ateliers pour le jeune public autour de la météo et de l'environnement, des concerts, un marché de terroir, l'illumination de l'observatoire, des exposés, rencontres et échanges avec des scientifiques de Météo France, ponctuent ces journées et soirées.

Télécharger le programme complet de l'Estival (fichier PDF, 1,74 Mo)

Retrouver le programme complet des conférences de cet été (fichier PDF)


Informations pratiques :
Observatoire du Mont-Aigoual

30570 Valleraugue
Tél : 04 67 82 60 01 ou 04 67 42 59 83
aigoual@meteo.fr et infos@aigoual.fr

Entrée libre et gratuite
De 10h à 13h et de 14h à 18h en mai, juin et septembre
De 10h à 19h en juillet et août

Réservation fortement conseillée pour les ateliers et conférences et pour les groupes