Actualités

21/10/2014

Traqueurs de tornades

Traqueurs de tornades

Traqueurs de tornades

21/10/2014

Jeudi 23 octobre, la chaîne RMC Découverte diffusera un documentaire intitulé « Traqueurs de tornades », consacré aux périples de quatre chasseurs de tornades français, effectués en 2011 et 2013, à travers une douzaine d'États Américains sur la « Tornado Alley ».  
 


Parmi ces quatre férus de météo et de tornades, Tony le Bastard, élève ingénieur à l'École nationale de la météorologie (ENM), nous fera partager sa passion pour les conditions météorologiques extrêmes et sa quête de l'image parfaite. Michaël Kreitz, enseignant à l'ENM, au département Prévisions et applications de la météorologie, apportera son éclairage scientifique sur ce phénomène météorologique particulier.

Traqueurs de tornades (production : RMC Découverte – Peignoir Prod)
Jeudi 23 octobre sur la chaîne RMC Découverte à 20h45
Durée : 90 minutes

 

21/10/2014

Vague de chaleur record en Amérique du Sud

Vague de chaleur record en Amérique du Sud

Vague de chaleur record en Amérique du Sud

21/10/2014

La Bolivie, le Paraguay, le sud du Brésil et le nord de l'Argentine ont connu la semaine passée une intense vague de chaleur, avec à la clef des records absolus de température. Les températures ont atteint des valeurs jamais relevées dans de nombreuses villes, avec 42,9°C à Coxim (Brésil) le mercredi 15 octobre, 44,4°C à Resistencia (Argentine) et 43,6°C à Yacuiba (Bolivie) le jeudi 16, 46,1°C à Presidencia Roque Saenz Peña (Argentine) et 44,8°C à Pozo Colorado (Paraguay) le 17.  

Depuis deux semaines, un dôme d'air particulièrement chaud et sec était présent sur cette partie du continent sud-américain. La chaleur s'est brutalement accentuée en fin de semaine dernière et un léger vent de nord a déplacé cette masse d'air chaud vers des régions méridionales (nord-Argentine), où on a enregistré ces chaleurs parfois extrêmes, alors qu'on se trouve au cœur du printemps austral !

Amérique du Sud - Pression au niveau de la mer et température à 850 h Pa du 16 octobre à 06 UTC au 20 octobre 2014 à 06 UTC - Modèle Arpège du 16 octobre 2014 à 00 UTC

Pression au niveau de la mer et température à 850 h Pa (en bleu et vert les masses d'air froid, en orange les masses d'air chaud) du 16 octobre à  06 UTC au 20 octobre 2014 à 06 UTC - Modèle Arpège du 16 octobre 2014 à 00 UTC © Météo-France  (Cliquer sur l'animation pour l'agrandir).

 Dans les très basses couches de l'atmosphère, on observe localement des zones de basses pressions, au niveau des zones les plus chaudes. L'air surchauffé y est moins dense qu'aux alentours, et la pression plus faible que sur les zones voisines. Ce phénomène de dépression thermique est caractéristique des vagues de chaleur ou de canicules.

 

D'autres records absolus ont été battus en fin de semaine dernière. Le thermomètre a grimpé jusqu'à :
44,6°C à Mariscal Estigarribia (Paraguay) jeudi 16 et vendredi 17
43,7°C à Formosa (Argentine) vendredi 17
43,6°C à General Bruguez (Paraguay) jeudi 16
 42,4°C à Jujuy (Argentine, 921 m d'altitude) jeudi 16
42,0°C à San Jose de Chiquitos (Bolivie) jeudi 16,
41,8°C à Asuncion (Paraguay) jeudi 16.

La station Mirante de Santana, au nord de la ville brésilienne de Sao-Paulo, a enregistré elle aussi vendredi 17 un record de chaleur historique avec 37,8°C. Une valeur très élevée dans cette zone où le climat local est naturellement tempéré par l'altitude (environ 800 m), et l'humidité souvent présente. Le seuil des 35°C, rarement atteint, a été franchi 4 fois au cours de ce mois d'octobre 2014.

Bien que les températures aient retrouvé un niveau plus conforme aux normales de saison sur ces régions, la chaleur devrait être marquée cette semaine sur une bonne partie de l'Argentine, avec des valeurs souvent supérieures à 30°C, dignes d'un plein été.

 

21/10/2014

Qu'est-ce que la tramontane ?

Qu'est-ce que la tramontane ?

Qu'est-ce que la tramontane ?

21/10/2014

TramontaneLa tramontane est un vent violent et froid, de secteur ouest à nord-ouest parcourant les contreforts des Pyrénées et les monts du sud du Massif central.
Ce vent peut se lever en toute saison mais avec plus de vigueur en hiver et au printemps, et souffle par rafales pouvant dépasser 100km/h.

La tramontane est engendrée par la configuration météorologique suivante :
- une zone anticyclonique abordant l'Espagne et le sud-ouest de la France,
- un flux de nord-ouest à nord (souvent sous forme d'un front froid ) entraînant de l' air froid vers les régions méditerranéennes, entre cet anticyclone à l'ouest et, à l'est, une dépression formée sur le golfe de Gênes ou la mer Tyrrhénienne.
La hausse des pressions au vent des Pyrénées favorise le développement de la tramontane en créant sous le vent une dépression relative en Catalogne espagnole.

La tramontane se forme également lors du déplacement vers l'est d'une perturbation circulant au-dessus de la Méditerranée occidentale. Les régions des îles Baléares ou du golfe du Lion se retrouvent couvertes par une dépression se creusant rapidement au sortir de la péninsule ibérique après que le flux qui la porte soit descendu très bas en latitude (c'est plutôt le cas en automne et au printemps).
Des dépressions peuvent également s'y succéder au sein d'un flux s'écoulant du nord-ouest au sud-est en longeant l'anticyclone des Açores (c'est plutôt le cas en hiver). La tramontane devient alors un vent humide, accompagné assez couramment de nuages et de pluies.

 

20/10/2014

Un 3e week-end d’octobre quasi-estival sur la France

Un 3e week-end d’octobre quasi-estival sur la France

Un 3e week-end d’octobre quasi-estival sur la France

20/10/2014

La France a connu les 18 et 19 octobre un week-end particulièrement chaud pour la saison, avec des températures maximales souvent 7 à 11°C au dessus des normales, battant localement des records de chaleur tardive. Le pic de chaleur a été atteint samedi en Aquitaine avec 31,5°C à Dax (une valeur qui n'y avait jamais été relevée après le 6 octobre), 30,9°C à Biscarrosse (nouveau record mensuel, depuis 1965). On a également relevé 25,1°C à Paris samedi, la journée de chaleur la plus tardive depuis le 18 octobre 1954 (où on avait enregistré 26,0°C).

En cause, de l'air chaud en provenance d'Afrique du Nord, qui est remonté sur tout le pays dans un flux de sud, canalisé entre une vaste dépression sur le proche Atlantique et un anticyclone sur l'Europe centrale. Malgré des nuits plus longues, et un soleil moins puissant en journée que pendant l'été, les températures ont atteint des valeurs exceptionnelles, souvent proches des normales estivales.
 

Pression au niveau de la mer et température à 850 h Pa du 17 octobre à 18 UTC au 20 octobre 2014 à 00 UTC - Modèle Arpège du 17 octobre 2014 à 12 UTC

Pression au niveau de la mer et température à 850 h Pa (en bleu les masses d'air froid, en orange les masses d'air chaud) du 17 octobre à 18 UTC au 20 octobre 2014 à 00 UTC - Modèle Arpège du 17 octobre 2014 à 12 UTC © Météo-France  (Cliquer sur l'animation pour l'agrandir).
 

Deux stations ont même atteint durant les deux jours le seuil de forte chaleur (30°C) : Sabres, dans les Landes, et Bazus-Aure, dans les Hautes-Pyrénées. Le record mensuel n'a pas été battu sur ces deux stations (ouvertes respectivement depuis 1995 et 2003) mais ces valeurs se situent 10 degrés au-dessus de la normale, et sont surtout, là encore, très tardives. De telles températures n'y avaient en effet jamais été enregistrées après un 6 octobre.

Si c'est surtout dans le quart sud-ouest que la chaleur a été la plus généralisée et marquée, elle a également atteint d'autres régions, comme l'Auvergne. On a ainsi relevé 28,5°C à Vichy samedi 18 et 28,2°C dimanche 19 octobre, ou encore 26,7°C et 28,5°C aux mêmes dates à Clermont-Ferrand. Des températures supérieures à 28°C n'avaient jamais été relevées si tard dans la saison dans ces stations.

En région parisienne, c'est samedi qu'il a fait généralement le plus chaud : le thermomètre a grimpé jusqu'à 25,1°C à Paris, 26,0°C à Fontainebleau, 25,4°C à Melun . En Alsace, le pic de chaleur a été atteint dimanche avec 25,7°C à Strasbourg ou 26,8°C à Sélestat, ce qui constitue là aussi un record de chaleur tardive.
 

Carte d anomalie de température maximale sur la France le 18 octobre 2014Carte d anomalie de température maximale sur la France le 19 octobre 2014
(Cliquer sur les cartes pour les agrandir)

 

La chaleur reste encore marquée lundi 20 octobre, principalement dans le Sud-Ouest (on a relevé 30°C à Auch, Tarbes et Pau et 30,8°C à Clarac, en Haute-Garonne), alors que les nuages et de petites pluies gagnent la moitié nord. Les températures devraient se rapprocher des normales de saison (maximales de 15°C au nord, 18°C au sud) dans les prochains jours, avant une fin de semaine à nouveau plus douce.

 

20/10/2014

14-18 : aérostation et sondages aérologiques

14-18 : aérostation et sondages aérologiques

14-18 : aérostation et sondages aérologiques

20/10/2014

Pendant le conflit, les aérostiers réalisent des observations météorologiques lors de leur ascension, afin de pouvoir permettre à l'artillerie de bien régler ses tirs. Ces informations se révèlent cependant  trop peu nombreuses et trop irrégulières pour disposer en routine des observations nécessaires au tracé des cartes de vent en altitude. Or, ces dernières sont indispensables pour la prévision et l'aviation. Les sondages aérologiques apparaissent donc comme incontournables.

 

Saucisse Observatoire de Trappes

Saucisse. Observatoire de Trappes. © Météo-France


Découvrez le rôle de l'aérostation et le développement de l'observation météorologique par sondage dans notre rubrique La science météo au temps de la Grande Guerre.