Tout savoir sur le printemps

En météorologie, le printemps couvre les mois de mars, avril et mai, c'est-à-dire la période pendant laquelle la durée du jour rallonge et l'ensoleillement progresse dans l'hémisphère Nord.

C'est une saison de contraste. La transition entre la saison froide et les chaleurs estivales est progressive et plus ou moins précoce selon les années. Les journées froides et parfois humides se raréfient au fil de la saison et alternent avec des jours de plus en plus doux, parfois orageux ou très ensoleillés, au gré de la position des anticyclones et des dépressions.

En France métropolitaine, la température moyenne* au printemps est de 11,6 °C et il tombe en moyenne** 230 mm*** de précipitations entre le 1er mars et le 31 mai.

Sur la période 1959-2016, c'est le printemps 2011 qui a été le plus chaud sur l'Hexagone, avec en moyenne 13,6 °C. Il a également été le plus sec, avec seulement 110,3 mm*** . Le printemps le plus pluvieux depuis 1959 a été celui de 2001 avec 348,4 mm***, soit une anomalie de près de 52 % par rapport à la normale.

Pour en savoir plus sur l'évolution future du climat au printemps en France métropolitaine et dans votre région, consulter notre application ClimatHD.

Moyenne saisonnière de référence 1981-2010 de l'indicateur de température moyenne. Cet indicateur thermique est constitué de la moyenne de la température saisonnière de 30 stations métropolitaines représentatives.

** Moyenne saisonnière de référence 1981-2010 des cumuls de précipitations, calculée par la méthode Aurelhy.

*** 1 mm = 1 L/m2.