Glossaire

humidité

Le terme d'humidité recouvre en fait deux significations complémentaires. Il désigne en premier lieu l'évaluation quantitative de la présence de vapeur d'eau dans l'air d'une région de l'atmosphère : une telle évaluation peut s'effectuer par différents critères, dont le plus courant est l'humidité relative, quoique un autre critère, le rapport de mélange, soit fréquemment employé lui aussi en météorologie.

En second lieu, la notion d'humidité traduit l'affirmation d'une valeur élevée de l'humidité relative en un lieu donné et à un moment fixé, fondée sur les sensations physiologiques qu'éprouvent à ce moment une ou plusieurs personnes présentes en ce lieu ; pareille acception peut se généraliser à tout point de la troposphère, y compris en altitude, et l'on parlera naturellement d'une atmosphère humide là où l'air est proche de la saturation (ou même est saturé) et d'une atmosphère sèche là où, au contraire, la valeur de l'humidité relative traduit un déficit sensible en masse de vapeur d'eau par rapport à celle qui serait admissible dans le même volume à la même température avant que ne se déclenche la condensation.

On constate ainsi que le mot "humidité" rentre dans la liste des nombreux substantifs féminins abstraits en "-té" ou en "-ité" qui revêtent une double acception : celle, d'abord, d'un concept quantitatif ou qualitatif dont la valeur réelle peut s'estimer par certains critères subjectifs ou objectifs, puis celle d'un seuil élevé atteint par cette valeur en référence aux critères retenus.