Glossaire

brume

D'origine souvent analogue à celle du brouillard, quoique plus diversifiée, la brume traduit une condensation plus éparse de la vapeur d'eau dans la tranche atmosphérique attenante à la surface terrestre : elle est due alors à la suspension dans l'air de très petites gouttelettes d'eau ou bien de particules hygroscopiques humides, qui ont pour effet de diminuer la visibilité en surface, à un degré moindre toutefois que le brouillard. (On convient en météorologie de parler de brume lorsque la visibilité est comprise entre 1 km et 5 km.)

En certaines occasions aussi, ce n'est pas la condensation de l'eau atmosphérique qui réduit la visibilité, mais une suspension d'aérosols solides tels que poussière, sable, cendre, etc. : pareille suspension est alors qualifiée de brume sèche .