Glossaire

subsidence

Au contraire de l'ascendance, qui peut s'établir très rapidement, la subsidence est un mouvement lent dans lequel l'air, étant "tassé", ne peut que s'échapper vers l'extérieur de la zone de tassement après avoir atteint le voisinage du sol. Il s'ensuit dans la subsidence un mouvement de rotation de l'air, qui est orienté dans le sens des aiguilles d'une montre pour l'hémisphère Nord, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour l'hémisphère Sud.

En s'opposant à la genèse de mouvements verticaux ascendants, la subsidence annihile tout développement de cumulus et, a fortiori , de cumulonimbus . La compression que l'air y subit réchauffe quelque peu ce dernier, ce qui généralement favorise la dissipation des gouttelettes d'eau précédemment condensées et empêche ainsi la formation durable de nuages . Toutefois, si l' humidité préalablement existante dans la couche qui subit la subsidence est très forte (pour la température à laquelle se trouve cette couche), le réchauffement produit par la subsidence sera insuffisant pour bloquer en totalité la condensation : il se forme alors des brouillards ou des stratus .

À l' échelle synoptique , la subsidence est un phénomène qui accompagne systématiquement les anticyclones . De même, à des échelles spatio-temporelles plus réduites, les mouvements de l'air vers le haut ou mouvements ascendants caractéristiques d'une cellule convective sont contrebalancés, à l'intérieur ou dans le voisinage de la cellule, par des mouvements de l'air vers le bas que l'on appelle des mouvements subsidents .