Glossaire

coalescence

Peut être appelé coalescence, de façon générale, tout phénomène de formation d'une goutte d'eau liquide unique par réunion de deux ou plusieurs gouttes plus petites qui entrent en collision. Mais en physique des nuages, ce terme s'applique plus exactement à des cristaux de glace ou à des gouttelettes déjà relativement gros et qui, par capture de gouttelettes d'eau rencontrées lors de leur chute, voient leur taille augmenter encore (ces gouttelettes, restées liquides à température négative, sont en état de surfusion).

Un tel processus ne peut guère engendrer les précipitations courantes telles que la pluie, la neige, la grêle, auxquelles donnent plutôt naissance d'autres phénomènes, et principalement l'effet Bergeron, dans des régions du nuage où cohabitent cristaux de glace et gouttelettes d'eau surfondue. En revanche, la coalescence contribue au développement de ces précipitations en amplifiant considérablement la rapidité de grossissement des gouttes qui les composent, particulièrement là où des conditions favorables — hauteur de chute importante, présence de courants ascendants — maintiennent assez longtemps au sein du nuage les trajectoires des particules d'eau précipitée.