Stratégie et gouvernance

Organisation

Organigramme de Météo-France au 1er mai 2016

Pour assurer ses diverses responsabilités, Météo-France s'est organisé autour de directions centrales, porteuses des principales missions et thématiques de l'établissement et d'un réseau territorial à même de décliner les grandes orientations et d'assurer la prise en compte de la dimension locale.

Au nombre des directions centrales, on compte :

La direction en charge de l'observation et des systèmes d'information
C'est le premier maillon de la chaîne d'activité de l'établissement. En effet, la collecte des informations sur « le temps qu'il fait » est la donnée d'entrée première pour tout travail météorologique ou climatique. La collecte des données, leur transfert, leur diffusion et leur exploitation suppose de surcroît des systèmes d'information robustes et performants. Cette entité a notamment la responsabilité du bon fonctionnement du système de calcul intensif et de ses supercalculateurs.

La direction des opérations pour la prévision est chargée d'assurer le transfert des avancées de la recherche et de l'observation vers les opérations de prévision et la production de données de base. Ces données permettent ensuite à la direction des services météorologiques d'alimenter les différents produits et services proposés aux différents utilisateurs.

La direction des services météorologiques a pour mission de proposer, conduire et mettre en œuvre la politique de Météo-France en matière de produits et services météorologiques à destination de tous les clients de Météo-France, dans les domaines institutionnel, commercial, aéronautique ou des données publiques.

La direction de la climatologie et des services climatiques est responsable de la conservation pérenne, de l'enrichissement et de l'analyse du patrimoine climatologique, de la caractérisation du climat passé, présent et futur. En s'appuyant sur les produits issus de la recherche sur le climat (réanalyses, prévisions saisonnières, projections climatiques…), elle pilote l'élaboration et la mise à disposition des services climatiques.

Le centre national de recherches météorologiques
Il coordonne la politique de recherche et regroupe les équipes de recherche qui irriguent les activités opérationnelles de l'établissement.

La direction chargée du commerce a pour responsabilité de conduire les activités de Météo-France situées en dehors du champ de ses missions régaliennes.

L'école nationale de la météorologie est l'établissement d'enseignement supérieur qui, au sein de Météo-France, assure tant la formation initiale des personnels techniques que leur formation professionnelle.

Par ailleurs, Météo-France dispose d'un réseau d'implantations territoriales sur l'ensemble du territoire national, rassemblées au sein de onze directions inter-régionales, 7 pour la métropole (nord, ouest, sud-ouest, sud-est, centre-est, nord-est, Ile de France-Centre), 4 pour l'outre-mer (Antilles-Guyane, Réunion, Nouvelle Calédonie, Polynésie française). Ces directions assurent les missions de Météo-France dans le cadre général de l'animation réalisée par les directions centrales. Elles combinent des activités de prévision, d'appui à la puissance publique, de mise en œuvre des réseaux d'observation… Elles sont coordonnées au plan national par une structure légère rattachée à la direction générale.

Enfin, l'établissement dispose d'entités en charge de la gestion administrative, technique et financière, ainsi que de la communication :

  • le secrétariat général ;
  • la direction des ressources humaines ;
  • la direction en charge des missions institutionnelles qui joue un rôle d'interface avec les donneurs d'ordre public ;
  • la direction de la stratégie ;
  • la direction de la qualité ;
  • la direction de la communication.