Qui sommes-nous ?

Météo-France en bref

Météo-France est le service météorologique et climatologique national. Sa mission première consiste à assurer la sécurité météorologique des personnes et des biens. Elle se traduit notamment par l'élaboration d'une carte de vigilance météorologique signalant les phénomènes dangereux, leurs conséquences et les précautions à prendre pour se protéger. Le dispositif de Vigilance météorologique est complété en métropole par des bulletins marine et des bulletins d'estimation du risque d'avalanche, et outre-mer, par un système de veille et d'alerte cyclonique.

Les missions de base de Météo-France comprennent :Copyright Météo-France
- le développement et la maintenance d'un réseau d'observation
- la collecte et le traitement de données climatologiques
- la prévision du temps
- l'élaboration de projections climatiques
- la recherche dans les domaines de la météorologie et du climat.

Météo-France est au service de trois grands types de clients :
- les services de l'État (sécurité des personnes et des biens) et la Défense
- le secteur aéronautique
- les professionnels de divers secteurs économiques (énergie, collectivités, BTP, etc.)

Une des forces de l'établissement est de couvrir tous les champs de l'opérationnel à la recherche, à toutes les échelles de temps et d'espace. La fertilisation croisée entre les travaux des ingénieurs et des chercheurs constitue un atout majeur.

Service de référence au plan international, Météo-France joue un rôle significatif au sein des principaux organismes de coopération météorologique : l'Organisation météorologique mondiale (OMM), le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), Eumetsat, l'opérateur des satellites météorologiques européens, et Eumetnet.

Établissement public à caractère administratif (EPA) depuis 1993, Météo-France est actuellement placé sous la tutelle du ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer. 
 

Chiffres-clés 2015

Budget

353 millions € qui se répartissent ainsi :
- Subvention d'État (hors subvention Eumetsat) : 55,4 %
- Subvention au titre de la contribution Eumetsat : 7,3%
- Redevances aéronautiques : 24,2 %
- Recettes commerciales (hors filiales) : 8,5 %
- Autres recettes : 4,6 %

Évolution des dépenses hors frais de personnel (en millions d'euros)

Graphique depenses RA 2015