Découvrir la météorologie

Météo-France en Antarctique

Météo-France en Antarctique

Météo-France est présent en Antarctique depuis les premières expéditions polaires. Les équipes d'hivernants installées sur la base Dumont-d'Urville en Terre-Adélie passent chacune un an sur place, dans des conditions extrêmes. La base Dumont-d'Urville est située sur l'île des Pétrels à 5 km du continent antarctique. 

Météo-France en Antarctique 

Météo-France est présent en Antarctique depuis les premières expéditions polaires. Les équipes d'hivernants installées sur la base Dumont-d'Urville en Terre-Adélie passent chacune un an sur place, dans des conditions extrêmes. La base Dumont-d'Urville est située sur l'île des Pétrels à 5 km du continent antarctique. Cette île fait partie du district de La Terre-Adélie, qui constitue, avec l'archipel de Crozet, l'archipel des Kerguelen, Saint-Paul-et-Amsterdam et les îles Éparses, la Collectivité des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). La France y mène des recherches scientifiques dans de nombreuses disciplines.

La station météo de la base connaît une activité permanente depuis 1956. Outre les radiosondages, les équipes de Météo-France y effectuent chaque jour, et quelles que soient les conditions météo, des mesures pour divers paramètres (vent, température, humidité...).

Toutes ces données météorologiques sont transmises, via le réseau mondial de télécommunications de l'Organisation météorologique mondiale, aux services météorologiques nationaux. Elles alimentent les modèles de prévision numérique des services de prévision, leur permettant d'intégrer dans leurs simulations les caractéristiques de l'atmosphère sur cette partie du globe. Les mesures sont rares et précieuses sur les zones désertiques telles que les océans ou l'Antarctique. Il n'existe, par exemple, aucune autre station météo à moins de 1 000 km à la ronde autour de Dumont-d'Urville, et très peu de stations implantées en Antarctique réalisent des radiosondages.

L'Antarctique en chiffres

14 millions de km2
19,8 °C température la plus élevée jamais relevée dans la région antarctique (les terres et les glaces situées au sud du 60e parallèle).
-89,2 °C température la plus basse jamais mesurée au sol dans la région antarctique – et sur le reste de la planète.

Ces données permettent également de caractériser le climat et les évolutions de cette région particulièrement vulnérable au changement climatique et alimentent les modèles de climat de Météo-France.

Retrouvez notre dossier de presse : l'Antarctique, une région clé pour la météo