Quel temps faisait-il lors de ...

... la signature de l’armistice

Le lundi 11 novembre 1918, l'armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale était signé à Rethondes, en forêt de Compiègne. Grâce notamment aux données issues des bulletins quotidiens internationaux et des Annales du Bureau central météorologique, les climatologues de Météo-France ont reconstitué le temps qu'il faisait ce jour là en forêt de Compiègne et sur le reste de la France.

Le maréchal Foch (deuxième à partir de la droite) est entouré par les deux amiraux britanniques Hope et Rosslyn Wemyss
Cette photographie a été prise après la signature de l'armistice, en forêt de Compiègne, le 11 novembre 1918. Le maréchal Foch (deuxième à partir de la droite) est entouré par les deux amiraux britanniques Hope et Rosslyn Wemyss.

Une fraîche journée d'automne

Températures relevées à 7 h du matin, en °C
Nantes -1
Mans -1
Limoges 1
Paris 2
Clermont-Ferrand 3
Bordeaux 4
Brest 7
Toulouse 9
Marseille 12

Le 11 novembre 1918, des conditions anticycloniques d'automne règnent sur la France. Les pressions atmosphériques sont fortes, entre 1025 et 1030 hPa. Le ciel est couvert dans le nord-ouest du pays. Au petit matin, les brumes sont fréquentes dans le Sud-Ouest et les brouillards épais dans le Nord-Est. Les températures sont relativement basses avec quelques gelées blanches.

À Rethondes, en forêt de Compiègne, lors de la signature de l'armistice à 5 h 15 du matin, le temps est brumeux et frais.



La carte ci-dessous, datée du 11 novembre 1918, fournit les observations du jour sur l'Europe. Le texte détaille la situation du jour, donne la prévision pour le lendemain ainsi qu'un avis de directions et forces du vent à destination des marins.
Ce document est extrait de la collection Bulletin international du Bureau central météorologique de France de 1878 à 1921.

Bulletin international du 11 novembre 1918. © Météo-France
Bulletin international du 11 novembre 1918. © Météo-France