Quel temps faisait-il durant l'été 1914  ? Comment observait-on le temps au début du XXe siècle ? Quelles données météorologiques de l'époque de la Grande Guerre nous sont "parvenues" ? Comment sont-elles utilisées aujourd'hui pour étudier les évolutions du climat ?

À l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, Météo-France ouvre ses archives et présente quelques temps forts de l'évolution de la science météorologique et de ses institutions.

La Somme, ou l’essor de la météorologie militaire

La Somme, ou l'essor de la météorologie militaire

La Somme, ou l'essor de la météorologie militaireLors des préparatifs de la bataille, la météo apparaît pour la première fois comme une donnée incontournable. Un officier météorologiste, nommé en mai 1916 chef du service météorologique des Armées du Nord sera partie prenante de cette préparation . Le choix de Foch se porte sur le lieutenant de vaisseau Jules Rouch, qui commandait jusqu'alors la canonnière « Brutale » de la 1ère flottille des canonnières fluviales sur le front de la Belgique et de la Somme.

Lire la suite

Grande Guerre et météo en une infographie

Grande Guerre et météo en une infographie

Grande Guerre et météo en une infographie Tous ces articles sont aussi à découvrir dans une infographie

En cliquant sur les liens qui apparaissent au survol de la souris, vous accéderez directement au sujet choisi.


Voir l'infographie