Imprimer Envoyer á un ami

Météo France publie le bilan 2018 du dispositif de la vigilance météorologique

30/12/2019

Communiqué de presse

Le 20 décembre 2019

 

Météo France publie le bilan 2018
du dispositif de la vigilance météorologique

 

Lancé après les tempêtes meurtrières Lothar et Martin de décembre 1999, le dispositif de vigilance météorologique a été conçu pour informer la population et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux pour signaler les dangers potentiels et faire connaître les précautions pour se protéger. Météo-France publie ce jour le bilan de l'année 2018 du dispositif sur la base de l'analyse des différents épisodes de vigilance orange et rouge, des observations météorologiques disponibles a posteriori ainsi que des retours de terrain des partenaires de la vigilance. L'évaluation de la vigilance 2018 révèle une amélioration du dispositif, plus de 98 % des épisodes météo à risque ont bien été identifiés dans le cadre de la vigilance et 90% se sont produits avec l'intensité estimée. Sur la base de ces retours d'expériences, les critères correspondant aux niveaux d'avertissement sont constamment affinés, les bulletins améliorés, les conseils de comportement complétés. Retour sur les principaux enseignements du bilan vigilance 2018.

Premier maillon de la chaîne d'alerte, la vigilance météorologique traduit le niveau de risque estimé pour un territoire donné et complète les prévisions météorologiques. Sur la base de critères de déclenchement définis conjointement avec les autorités locales et nationales de gestion de crise et de prévention des risques en fonction de la vulnérabilité des territoires, elle vise à attirer l'attention sur les principaux dangers potentiels liés à une situation météorologique, à permettre aux services de la sécurité civile et aux autorités sanitaires de mobiliser les équipes d'intervention et à faire connaître à la population les précautions pour se protéger.


La vigilance contribue au développement d'une culture du risque

Pilotée par Météo-France en coordination avec le Ministère de la transition écologique et solidaire et le Ministère de l'intérieur, avec le concours des ministères en charge de la santé, des outre-mer, la vigilance, la vigilance concerne 9 aléas météo: vent violent, vagues-submersion, pluie-inondation, inondation, orages, neige/verglas, avalanches, canicule, grand froid. Chaque année, tous les épisodes de niveau orange ou rouge sont étudiés sur la base des conséquences observées pour les personnes, les activités et les biens au regard des niveaux d'avertissement. Au cours de l'année 2018, 77 épisodes de vigilance orange ou rouge ont été activés. L'année 2018 est marquée par un grand nombre de jours de vigilance orange, qui s'explique par des épisodes en moyenne plus longs que les années précédentes, notamment un épisode caniculaire de 12 jours. Le nombre total d'épisodes est comparable à celui de l'année 2017, même si les épisodes de niveau rouge sont plus nombreux. La différence majeure concerne les 19 épisodes de pluie-inondation (8 en 2017) et les 8 épisodes de vents violents (15 en 2017). L'évaluation de la vigilance 2018 révèle une amélioration du dispositif, plus de 98 % des épisodes météo à risque ont bien été identifiés dans le cadre de la vigilance et 90% d se sont produits avec l'intensité estimée. Le taux de fausses alarmes à l'échelle départementale s'élève cette année à 10 % (18 % en 2017) tandis que le taux de non-détection s'élève à 1,9 % (2,9 % en 2017), un des taux les plus bas depuis la mise en place des indicateurs.

La vigilance continue à évoluer
Afin d'améliorer le service rendu aux pouvoirs publics et à la population, des améliorations nouvelles du dispositif sont prévues. La vigilance vagues-submersion sera progressivement déployée par Météo-France en outre-mer. Début 2020, la page internet de la vigilance météo fera peau neuve avec une présentation plus ergonomique et plus complète des vigilances en cours. Une information sur els phénomènes dangereux potentiels jusqu'à 7 jours sera également rendue publique.

La vigilance en 2018 : chiffres clés

  • 71 épisodes de vigilance orange et 6 de vigilance rouge.
  • 149 journées distinctes avec au moins un département en vigilance orange ou rouge.
  • 27% des épisodes sont dus aux phénomènes orages.
  • Chaque département a été en moyenne placé en vigilance orange ou rouge pour 11 épisodes.
  • 27 journées de vigilance orange ou rouge pour le mois de janvier, un record depuis 2014.
  • Outre-mer : saison cyclonique 2017-2018 record à la réunion, 39 épisodes orange ou rouge
  • 43 millions de visites sur le site www.vigilance.meteofrance.com

> Consulter le bilan de la vigilance 2018 <
 

La vigilance en bref

  • La carte de vigilance (actualisée à 6h et 16h et plus fréquemment si la situation l'exige) et ses bulletins de suivi signalent si un phénomène dangereux menace un ou plusieurs départements dans les prochaines 24h avec des conseils de comportements à adopter.
  • Accessible en permanence sur les sites internet et les applications mobiles de Météo-France.
  • Une échelle de 4 couleurs ( vert, jaune, orange, rouge) pour indiquer le niveau de risque maximal prévu pour la période.
  • 9 phénomènes couverts : vent violent, orage, avalanches, neige-verglas, canicule, grand froid, pluie-inondation, inondation, vagues-submersion.
  • Un découpage par départements facilitant le repérage par la population.


Comment est déterminé le niveau de risque ?
Déterminer le niveau de vigilance, revient à évaluer les conséquences que pourrait avoir un phénomène prévu sur les personnes, les biens et l'activité socio-économique.
Ces conséquences dépendent de trois facteurs :

  • • des caractéristiques du phénomène : intensité, durée, étendue géographique…
  • des enjeux, personnes et biens, exposés, qui varient dans l'espace et dans le temps.
  • de la vulnérabilité des enjeux : habitudes des populations, équipements et infrastructures disponibles...

En savoir plus
> http://vigilance.meteofrance.com/
> Les tempêtes observées en France métropolitaine
> Consulter notre dossier en ligne « Les tempêtes de 1999 »
 

Contacts presse Météo-France
Marie Wawrzykowski - 01 77 94 71 32
Neila Ben Miad – 01 77 94 72 74
Xavier Bonnehorgne – 01 77 94 71 36
presse@meteo.fr
@meteofrance