Imprimer Envoyer á un ami

Projet PROSNOW : aider les domaines skiables à optimiser la gestion de la neige

27/09/2017

Du 27 au 29 septembre 2017 se tient à Grenoble la réunion de lancement du projet PROSNOW.

Coordonné par Météo-France, ce projet vise à développer un outil d'aide à la décision pour optimiser la gestion de la neige dans les domaines skiables. Il réunit douze partenaires européens et durera 3 ans.

Les stations de ski ont de plus en plus massivement recours au travail de préparation des pistes et à l'usage de la neige de culture pour pallier les aléas des variations de l'enneigement d'une année sur l'autre. Cette tendance devrait se confirmer dans le contexte du changement climatique, les chutes de neige se raréfiant progressivement. Optimiser le travail de la neige, et notamment la production de la neige de culture, est donc un enjeu majeur pour les domaines skiables. La gestion de cette production s'appuie toutefois aujourd'hui sur des critères peu précis. Les volumes nécessaires sont ainsi en général estimés en début de saison en se basant sur la « pire » année connue, avec une profondeur de mémoire limitée à une ou deux décennies. Durant la saison, la décision de produire ou non se prend en outre au jour le jour, en fonction des conditions météorologiques du moment. Ce manque d'anticipation peut avoir des conséquences néfastes, tant en termes économiques (fonte prématurée de la neige produite, surproduction, fréquence de damage inadaptée et plus indirectement baisse de la satisfaction des skieurs liées à la qualité de la neige sur piste…) qu'écologiques.

Un nouvel outil d'aide à la décision pour la gestion de la neige

Peut-on espérer faire mieux en exploitant les informations météorologiques disponibles ? Le projet  PROSNOW relève le défi. Il vise à développer un service d'aide à la décision pour la production de neige de culture s'appuyant autant sur des prévisions à échelle météorologique (plusieurs jours) que saisonnière (plusieurs mois). Les résultats seront mis en forme de manière à être directement utilisables par les utilisateurs : seront ainsi présentées des prévisions de hauteurs ou de stocks de neige, ce qui nécessite notamment de modéliser finement le manteau neigeux sur piste. Les prévisions tiendront compte des conditions locales des stations, en utilisant notamment des données non conventionnelles comme les données météorologiques associées aux enneigeurs, les hauteurs de neige mesurées sur piste, des images satellites de l'enneigement, etc. L'outil proposera également des informations précises sur l'incertitude des prévisionset sur l'impact attendu de décisions opérationnelles prises à divers moments de la saison. Huit stations pilotes dans l'arc alpin (France, Italie, Autriche, Suisse, Allemagne) contribueront à la conception du
service et testeront le démonstrateur.

Douze partenaires européens


Météo-France coordonne le projet PROSNOW, qui réunit également :
► le cabinet TEC Conseil, qui a contribué à l'émergence du consortium et du projet
► Irstea Grenoble, partenaire historique de Météo-France sur les enjeux socio-économiques des stations de montagne
► des partenaires du monde académique leader européens sur les sujets neige et montagne : SLF Davos (Suisse), Université d'Innsbruck (Autriche), Université de Vienne BoKu (Autriche), EURAC Bolzano (Italie)
► un partenaire académique spécialiste du contexte socio-économique de l'industrie touristique : JR (Autriche)
► des partenaires de la sphère industrielle, qui fournissent déjà des solutions techniques pour la production et gestion de la neige : TechnoAlpin, SNOWSAT, CGX AERO, Dianeige, AlpSolut
PROSNOW a été déposé en réponse à l'appel d'offre Horizon 2020 (H2020) de la Commission européenne « Une économie plus verte » associé au défi sociétal 5 Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières, avec des objectifs de recherche portant sur le marché des services climatiques. Outre les prévisions météorologiques de dernière génération, le projet s'appuiera aussi sur de nouveaux services de prévision saisonnière, développés au niveau européen dans le cadre du programme Copernicus Climate Change Service (C3S).


Télécharger (554 ko)