Imprimer Envoyer á un ami

Les petits-déjeuners de Météo-France : de nouveaux systèmes pour prévoir le temps

16/04/2015

L'amélioration constante de ses systèmes de prévision du temps, préalable à de meilleures anticipations et localisations des phénomènes météorologiques, est une priorité pour Météo France. Les enjeux sont multiples : de sécurité lorsqu'il s'agit d'alerter les pouvoirs publics et la population de l'arrivée d'un phénomène à risques ou de prévoir les conditions météorologiques sur les aéroports ou les trajectoires de vol des avions, économiques lorsqu'une entreprise a besoin d'une prévision très fine pour organiser son activité.

Depuis la mi-avril 2015 et après plusieurs mois de tests, Météo-France a déployé de nouvelles versions de ses systèmes de prévision numérique du temps, Arome et Arpege. Elles bénéficient d'innovations développées par le centre de recherches de Météo-France.

La résolution spatiale des modèles a ainsi été affinée, tout en limitant le surcoût de cette évolution en termes de puissance de calcul. Le nombre d'observations intégrées augmente, et les méthodes d'assimilation en assurent une meilleure prise en compte, entre autres grâce à une meilleure localisation des zones d'incertitudes. Enfin, les représentations dans les modèles de certains aspects du système sol/atmosphère ont été rendues plus réalistes.

Ces évolutions auront des impacts significatifs sur la qualité des prévisions sur lesquelles Météo-France concentre son attention : les prévisions aux courtes échéances et celles des phénomènes météorologiques dangereux.


Télécharger (2,00 Mo)