2019

Bilan climatique de l'automne 2019

Automne 2019 : doux et pluvieux

Malgré quelques épisodes de fraîcheur assez marquée, la douceur a dominé durant cet automne. Après un mois de septembre sec et ensoleillé, de nombreuses perturbations très actives se sont succédé sur la France depuis début octobre s'accompagnant de pluies très abondantes sur l'ouest du pays, notamment sur le sud de l'Aquitaine . Plusieurs épisodes méditerranéens intenses ont généré des pluies diluviennes sur le Sud-Est et la Corse notamment en octobre et novembre. Suite à un net refroidissement, un épisode neigeux précoce a concerné le Centre-Est mi-novembre . La tempête Amélie qui a balayé la moitié sud du pays le 3 novembre a été d'une intensité assez remarquable pour un mois de novembre.
 
Automne météorologique : septembre, octobre, novembre
  1. Synthèse (cartes et graphiques)
  2. Mois par mois
  3. Faits météorologiques marquants

Synthèse (cartes et graphiques)

Températures

Hormis une période de fraîcheur assez marquée durant le mois de novembre, les températures sont le plus souvent restées supérieures aux normales. Proches des valeurs de saison sur les régions bordant la Manche ainsi que près des Pyrénées, elles ont été en moyenne souvent plus de 1 °C au-dessus des normales, du nord de la Nouvelle-Aquitaine à la Bourgogne - Franche-Comté ainsi que sur le nord des Alpes, le long du couloir rhodanien et en Corse.
En moyenne sur la saison et sur la France, la température a été supérieure à la normale* de 1 °C, plaçant l'automne 2019 au 6e rang des automnes les plus chauds depuis 1900, derrière 2006 (+2,4 °C), 2014 (+2,3 °C), 2011 (+ 1,7°C), 2018 (+1,2 °C) et 2009 (+1,1 °C).
 

Précipitations

Déficitaire depuis le début de l'année, la pluviométrie a été fortement excédentaire en octobre et novembre. Sur ces deux mois, l'excédent a été supérieur à 60 %. Sur la moitié ouest du pays et sur les régions méditerranéennes, il a souvent plu 5 à 15 jours de plus que la normale, et l'excédent a généralement dépassé 20 % sur l'ensemble de la saison. Les précipitations ont souvent atteint une fois et demie à deux fois la normale, du Cotentin au Pays basque, et ont localement dépassé deux fois la normale sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les cumuls de pluie ont été plus conformes à la saison sur un petit quart nord-est du pays. En moyenne, sur la France et sur la saison, la pluviométrie a été excédentaire* de plus de 30 %. L'automne 2019 se classe ainsi parmi les 5 automnes les plus arrosés sur la période 1959-2019 avec un cumul sur 3 mois proche de celui de l'automne 1976 et derrière les cumuls atteint en 1960, 2000 et 1974.
 

Ensoleillement

Généreux en septembre, le soleil a ensuite été peu présent, notamment sur la moitié ouest du pays. Sur l'ensemble de la saison, l'ensoleillement, proche de la normale** de la Bourgogne au golfe du Lion et en Corse, a souvent été légèrement déficitaire sur le reste du pays. Le déficit a localement dépassé 10 % sur un large quart nord-ouest.
 
*Moyenne de référence 1981-2010.
**Moyenne de référence 1991-2010.

(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)

(Cliquer sur les cartes pour les agrandir)

(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)