2017

Bilan climatique de l'été 2017

Été météorologique : Juin - Juillet - Août

Été 2017 : 2e le plus chaud depuis 1900

L'été 2017 a débuté par un mois de juin très chaud marqué par une vague de chaleur précoce du 18 au 22. La chaleur a persisté sur l'ensemble du pays durant les trois premières semaines de juillet avec deux pics de chaleur du 5 au 8 et du 17 au 19, suivie d'un rafraîchissement généralisé. Un épisode de canicule a ensuite concerné les régions méditerranéennes ainsi que la région Auvergne - Rhône-Alpes du 1er au 6 août et la Corse du 30 juillet au 7 août. Durant cet épisode, les températures supérieures à 20 °C la nuit ont souvent dépassé 35 °C et localement 40 °C. Des records datant de 2003 ont été battus. Sur la façade atlantique en revanche, la fraîcheur s'est maintenue une grande partie du mois d'août. Fin août, la France a connu une vague de chaleur tardive du 26 au 29, puis des températures automnales le 31.

  1. Synthèse (graphiques et cartes)
  2. L'été 2017 mois par mois
  3. Événements marquants de l'été 2017

Synthèse (graphiques et cartes)

Températures

En moyenne sur la saison, la température a été supérieure à la normale* de 1.5 °C, 
plaçant 2017 au 2nd rang des étés les plus chauds, à égalité avec 2015, loin derrière 2003 (+ 3.2 °C).


Précipitations

La pluviométrie a été en moyenne sur le pays et sur la saison déficitaire* de près de 10 % avec toutefois des disparités géographiques importantes. Proche des normales en de nombreuses régions, les précipitations ont été déficitaires de plus de 10 % en Alsace et Franche-Comté, sur les Hauts-de-France et la Haute-Normandie. Le déficit a atteint 30 % sur le Languedoc-Roussillon, 50 % en Provence – Alpes – Côte d'Azur et près de 70 % en Corse. En revanche, les cumuls de précipitations ont été excédentaires de 5 à 10 % en Aquitaine, Champagne-Ardenne et Auvergne, voire de plus de 10 % en Île-de-France.
Cet été a marqué par une quasi-absence de pluie sur les régions méditerranéennes et un déficit proche des records sur la Corse. Ce déficit associé aux fortes températures a ainsi contribué à une sécheresse des sols superficiels exceptionnelle en Provence – Alpes – Côte d'Azur et en Corse.


Ensoleillement

L'ensoleillement a été très généreux en juin sur l'ensemble du pays puis plus contrasté en juillet et en août. Sur l'ensemble de l'été, la Corse a bénéficié d'un ensoleillement proche des records de 2003. Sur le reste du pays, l'ensoleillement a été conforme aux valeurs de saison**, avec toutefois un léger déficit sur la moitié ouest.


* : normales concernant température et précipitations : moyenne de référence 1981-2010
** normale concernant l'ensoleillement : moyenne de référence 1991-2010

 

 

Évolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes en France - Été 2017
 

Écart à la moyenne saisonnière de la température moyenne en France - Été 2017        Rapport à la moyenne saisonnière de la durée d'ensoleillement en France - Été 2017

Rapport à la moyenne saisonnière des cumuls des précipitations en France - Été 2017        Cumul saisonnier des précipitations en France - Été 2017

Cliquer sur les images pour les agrandir

 

 

* moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010