2014

Bilan climatique de l'été 2014

Malgré un mois de juin chaud et ensoleillé, la France a connu un été particulièrement maussade avec un mois de juillet exceptionnellement pluvieux et une fraîcheur très marquée en août.

(Eté météorologique : juin - juillet - août)

Sommaire

Synthèse (graphique et cartes)

Les températures, très supérieures à la normale* en début d'été, ont ensuite été plus contrastées avant de chuter nettement au mois d'août. Les maximales, souvent fraîches pour la saison, ont été inférieures de plus de 1 °C aux normales* dans le Centre et sur un grand quart sud-est à l'exception du littoral méditerranéen. Sur l'ensemble de la saison, la température moyennée sur la France a été proche de la normale*.

Les précipitations, très fréquentes en juillet et en août, ont été très abondantes sur une grande partie du pays, avec un excédent qui dépasse 50 % dans les Pays de la Loire, le Centre, l'Île-de-France, la Normandie et la Picardie ainsi que du pourtour méditerranéen au Massif central. En moyenne sur la France et sur la saison, la pluviométrie a présenté un excédent proche de 40 %.
Malgré un mois de juin déficitaire, l'été 2014 est l'un des dix étés les plus pluvieux depuis 1959, avec un cumul de précipitations sur juillet-août au 1er rang des plus pluvieux.

Très généreux en juin sur la façade ouest et le quart nord-est du pays, l'ensoleillement a été ensuite inférieur à la normale** sur la quasi-totalité du pays, tout particulièrement sur la moitié est en juillet. Sur l'ensemble de l'été, il a été proche des normales** sur une grande partie de la France, déficitaire du Massif central aux Alpes et au Jura et légèrement excédentaire du Finistère au Cotentin.

*  moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010
1 mm de précipitations correspond à  1 L d'eau par m2

 

Cumul des précipitations

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
 

Temp min max 01062608_petit

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Rapport à la moyenne saisonnière Rapport à la moyenne saisonnière précipitations

 

Rapport à la moyenne saisonnière de référence 1991-2010 de la durée d'ensoleillement

Cliquer sur les images pour les agrandir