Autres années

Bilan de l'année 2009

  1. Bilan de l'année 2009
  2. L'année 2009 mois par mois
  3. L'année 2009 au fil des saisons
  4. Événements météorologiques majeurs de l'année 2009

Bilan de l'année 2009

 

 

Débutée froidement en janvier et février, l'année 2009 a connu ensuite des températures globalement supérieures aux normales* de mars à novembre avant de se terminer fraîchement en décembre. Avec une température moyenne supérieure à la normale de 0,8 °C, 2009 se situe en France métropolitaine au neuvième rang des années les plus chaudes depuis 1900. Toutefois, ce diagnostic global sur la France est à nuancer selon les régions : les températures moyennes annuelles ont dépassé plus nettement les normales sur la moitié sud du pays, mais ont été beaucoup plus proches de celles-ci sur l'Ouest.

En 2009, les précipitations ont été globalement déficitaires sur le pays, avec des cumuls annuels ne représentant parfois que 70 à 80 % des valeurs normales. Quelques régions ont toutefois connu des précipitations légèrement supérieures aux normales, notamment la Bretagne, l'Aquitaine et, partiellement, la Provence et de la Corse.

Cette année, l'ensoleillement en France a été partout supérieur à la moyenne**, un peu plus sensiblement sur la moitié ouest que sur l'est du pays.

2009 a par ailleurs été marquée par plusieurs événements météorologiques : une vague de froid du 3 au 11 janvier accompagnée d'abondantes chutes de neige dans le Sud-Est les 6 et 7 janvier, une tempête exceptionnelle touchant le Sud-Ouest le 24 janvier , un épisode de fortes chaleurs du 15 au 20 août et en fin d'année, une courte vague de froid du 15 au 20 décembre. Au delà de la métropole, la Guyane et les Antilles ont connu une saison des pluies très nettement déficitaire.
 

 

 

 

 

  Copyright Météo-France   Copyright Météo-France
  Ecarts à la normale de la température moyenne annuelle   Rapports à la normale des précipitations annuelles

Rapports à la moyenne de la durée totale d'insolation

*  moyenne de référence 1971-2000
** moyenne de référence 1991-2000