Imprimer Envoyer á un ami

Un automne exceptionnellement chaud, en particulier dans le Sud

03/12/2014

L'automne* 2014 a été exceptionnellement doux. En cause, la persistance d'un flux de sud dominant au cours des trois derniers mois. Moyennée sur la saison et sur la France, la température a été supérieure de 2.3 °C à la normale**. Une valeur qui fait de l'automne 2014 le plus chaud depuis 1900, derrière celui de 2006. Sur les régions méridionales et en Corse, cet automne est même souvent le plus chaud depuis le début du XXe siècle. C'est le cas par exemple à Marignane, Nîmes, Nice, Toulouse, Agen, Pau, Ajaccio ou encore Bastia.

Le bilan des précipitations est, lui, très contrasté selon les régions. Les pluies ont été peu abondantes dans le Sud-Ouest, des Pays de la Loire au Pas-de-Calais, sur le massif vosgien, le nord des Alpes et en Corse. En revanche, suite aux dix épisodes de pluies intenses qui ont touché les régions méditerranéennes depuis mi-septembre, les cumuls ont atteint une fois et demie à plus de deux fois la normale* du Languedoc-Roussillon à l'Ardèche ainsi que sur le Var et les Alpes-Maritimes. Ce type de situation n'est pas rare dans cette région et à cette période de l'année. Toutefois, cette succession d'épisodes méditerranéens revêt cette année un caractère remarquable par sa fréquence et par l'intensité des précipitations, même si de telles séquences ont déjà été observées par le passé par exemple en 1995 (neuf épisodes en automne) et en 2003 (huit épisodes en automne).

Pour en savoir plus, consulter le bilan de l'automne.


 
* automne météorologique : septembre-octobre-novembre
** moyenne de référence 1981-2010

 

Actualité par Météo-France