Imprimer Envoyer á un ami

Juillet 2020, mois encore chaud : début d'année le plus chaud jamais observé

04/08/2020

Le mois de juillet encore plus chaud que la normale* complète une série de 14 mois sans anomalie négative depuis juin 2019. La période janvier-juillet est également la plus chaude depuis qu'on a des relevés de température.

Juillet 2020 : +0,9 °C au-dessus de la moyenne*

Après un début juillet conforme aux moyennes, la fin de mois est repartie " dans le rouge " côté températures, se terminant par une courte mais intense vague de chaleur de 3 jours, du 30 juillet au 1er août (paroxysme le vendredi 31 juillet avec un indicateur thermique national quotidien de 27,5 °C en température moyenne, le 17e jour d'été le plus chaud sur la période 1947-2020).
 
L'anomalie thermique nationale sur le mois termine à +0,9 °C (16e rang depuis 1900).
 
Ecart à la moyenne mensuelle de la température moyenne en France en juillet 2020

14 mois plus chauds que la moyenne

Juillet 2020 poursuit donc la série de mois sans anomalie négative : 14 mois, de juin 2019 à juillet 2020, du jamais vu depuis le début des mesures météorologiques (au moins 1900).
 
Ce mois de juillet relativement chaud conforte l'avance de 2020 sur la période janvier-juillet par rapport à tous les autres débuts d'année depuis 1900. Sur les 7 premiers mois de l'année, 2020 devance ainsi 2007 (le précédent record) avec une marge de +0,34 °C.
 
Top 3 des périodes janvier-juillet les plus chaudes :
  • janvier-juillet 2020 : Tmoy 13,83 °C, +1,68 °C/normale** ;
  • janvier-juillet 2007 : Tmoy 13,49 °C, +1,33 °C/normale** ;
  • janvier-juillet 2018 : Tmoy 13,46 °C, +1,30 °C/normale**.
Et ce n'est pas la première quinzaine d'août 2020 qui va infléchir la tendance, avec une nouvelle vague de chaleur prévue à partir de jeudi et qui devrait se prolonger au moins jusqu'en première partie de semaine prochaine (la durée et intensité exacte restent à préciser pour le moment).
 
*Par rapport à la moyenne 1981-2010.
**Moyenne janvier-juillet sur la période 1981-2010 : 12,15 °C.
 
 

Étienne Kapikian, ingénieur prévisionniste à Météo-France, évoque la sécheresse en cours, qui pourrait s'accentuer avec la prochaine vague de chaleur.

Actualité par Météo-France