Imprimer Envoyer á un ami

Pic de chaleur : plus de 35 °C à Paris

25/06/2020

 (Mise à jour le 25 juin 2020 à 18 h)

Alors que ce samedi 20 juin marquait le solstice d'été, un pic de chaleur s'est installé cette semaine.

Suivez l'évolution de la situation avec nos prévisions sur la France et restez informés en consultant la vigilance météorologique et les conseils de comportements  ici .

Ce jeudi, l'air très chaud (33 à 35 °C) a gagné les régions du Centre, du Bassin parisien jusqu'à la Normandie cet après-midi, tandis que de l'air un peu plus frais a commencé à gagner la façade ouest du pays, avec 24,4 °C à Biarritz (64) par exemple. Quelques orages se sont déclenchés sur les collines du Perche et sur le Morvan. D'autres orages, plus violents, sont attendus ce soir sur le sud-ouest. La situation restera orageuse vendredi et samedi.

On mesurait ainsi à 17 h (maximales provisoires ) :

  • 36,4 °C à Saint-Maur-des-Fossés (94) ;
  • 36,1 °C à L'Oudon Lieury (14) ;
  • 35,9 °C à Pithiviers-le-Viel (45) ;
  • 35,2 °C à Paris (75) ;
  • 34,7 °C au Mans (72) ;
  • 34,4 °C à Auxerre (89) ;
  • 32,8 °C à Lyon (69) ;
  • 32,6 °C à Toulouse (31).

La nuit prochaine, de jeudi à vendredi, devrait être la plus chaude de ce pic de chaleur.

Hier, on enregistrait des valeurs 5 à 10 degrés au-dessus des normales avec :

  • 30 °C à Strasbourg, Nancy, Besançon, Boulogne et Caen ;
  • 31 °C à Marseille et au Havre ;
  • 32 °C à Lille, Dieppe, Cognac et Toulouse ;
  • 33 °C à Tours, Paris et Lyon ;;
  • 35 °C à Agen ;
  • près de 36 °C à Auch.

On est encore très loin des records mensuels de chaleur dans ces différentes villes. On peut citer Paris avec 37,6 °C (26/06/1947), Bordeaux avec 39,2 °C (26/06/2011), Strasbourg avec 38,8 °C (30/06/2019), Nîmes avec 44,4 °C (28/06/2019).

On est très loin également de l'exceptionnelle canicule de fin juin 2019. À cette occasion, de nombreux records de températures avaient été battus. En particulier, le record de température absolu en France avait été pulvérisé avec 46,0 °C à Vérargues dans l'Hérault le 28 juin 2019.


Pic, vague de chaleur ou canicule ?

 Quand parle-t-on de "pic de chaleur" ?

Un « pic de chaleur » caractérise un épisode bref, généralement de 24 à 48 heures, durant lequel les températures sont très au-dessus des normales de saison. Il peut se produire localement sur une station météorologique mais aussi sur un territoire étendu. On est tout à fait dans ce cas pour l'épisode actuel.

... de "vague de chaleur" ?

On parle de vague de chaleur lorsqu'on observe des températures anormalement élevées pendant plusieurs jours consécutifs. Il n'existe pas de définition universelle du phénomène : les niveaux de température et la durée de l'épisode qui permettent de le caractériser varient selon les régions du monde et les domaines considérés (caractérisation d'un point de vue climatologique, activité de recherche, dispositif de vigilance météorologique). Météo-France identifie les vagues de chaleur à partir des séries quotidiennes de l'indicateur thermique national depuis 1947. Cet indicateur est calculé par la moyenne de mesures quotidiennes de la température moyenne de l'air dans 30 stations météorologiques réparties de manière équilibrée sur le territoire métropolitain. Un épisode de vague de chaleur est détecté dès lors qu'une valeur quotidienne de l'indicateur thermique national atteint ou dépasse 25,3 °C et qu'il reste élevé pendant au moins 3 jours. Les vagues de chaleur départementales sont également identifiées mais sur la base de données et de seuils différents.

… et de canicule ?

Une canicule, c'est un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée. Pour les identifier, des seuils de température et de durée sont définis et varient selon les départements. Par exemple, à Toulouse, Météo-France parlera de canicule dès lors que pendant 3 jours et 3 nuits on ne redescend pas en dessous des 21 °C mini et qu'on dépasse 36 °C max le jour.

La vigilance canicule s'appuie sur ces seuils mais prend également en compte de multiples critères de santé publique liés à l'environnement local comme par exemple la vulnérabilité des populations.

 

Actualité par Météo-France