Imprimer Envoyer á un ami

Temps instable et frais, avant un week-end plus calme et estival

15/06/2020

(Mise à jour le 16 juin 2020 à 15 h)

La dépression Nadine qui a engendré une temps perturbé en fin de semaine dernière et qui a surtout occasionné de violentes pluies entre le Languedoc et le Massif central, continue d'influer sur les conditions météorologiques sur l'Hexagone cette semaine. En effet, la dépression, située au large de la Bretagne, est associée à une goutte froide d'altitude, qui va maintenir des conditions instables dans les prochains jours. Une nette amélioration se profile pour la fin de la semaine.

Animation de la température et du géopotentiel à 500 hPa et des pluies en 6 h (en bleu, seuillées à 1 mm) entre mardi 16 juin à 00 UTC et lundi 22 juin 2020 à 00 UTC 
Animation de la température et du géopotentiel à 500 hPa et des pluies en 6 h (en bleu, seuillées à 1 mm) entre mardi 16 juin à 00 UTC et lundi 22 juin 2020 à 00 UTC - © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France

Nombreuses averses orageuses jusqu'à jeudi

La dépression Nadine n'est pas très creuse (1010 hPa), mais sur ce début de semaine, elle est en phase avec de l'air froid d'altitude ce qui accentue l'instabilité.
Cette instabilité va se traduire par des développements d'averses localement orageuses mardi sur la moitié ouest, entre les Pyrénées, la Bretagne, et la Normandie. Le risque d'averses et d'orages s'étendra vers le bassin parisien, le Centre-Val de Loire et l'Auvergne mardi après-midi.
Plus à l'est, des averses sont aussi attendues demain, mais dans un contexte d'évolution diurne. En effet, de l'air doux résiduel de basses couches résiste sur les Alpes et le Jura, et les nuages vont bourgeonner progressivement jusqu'à donner naissance à des averses orageuses l'après-midi.
Entre ces 2 zones de temps orageux, les éclaircies seront nettes entre les Hauts de France, la Bourgogne et le Lyonnais.
Néanmoins, sous les nuages les plus épais, des averses pourront se faire remarquer avec même quelques coups de tonnerre possibles, notamment au nord de la Seine, en Alsace et en Lorraine.
Les températures maximales resteront globalement sous les valeurs de saison, variant entre 17 à 21 °C sur la moitié ouest, et 19 à 24 °C plus à l'est.
Ambiance plus douce sur le pourtour méditerranéen qui bénéficiera d'une journée bien ensoleillée, et des maximales affichant 22 à 28 °C. En revanche, il faudra composer avec du vent d'ouest sensible.

Mercredi, l'air froid d'altitude va maintenir des averses à caractère orageux sur les régions de l'ouest, notamment entre les côtes de la Manche, le Limousin et les Charentes.
Entre les Alpes du Nord, et le Grand-Est, la situation va se dégrader. Le système qui va se mettre en place, avec de l'air chaud de basses couches interagissant à l'avant de la goutte froide d'altitude située sur l'ouest, va apporter des pluies localement soutenues et orageuses. Des cumuls importants sont à craindre sur le quart nord-est.
Le pourtour méditerranéen sera à nouveau épargné, gardant un soleil radieux. Toutefois l'ambiance sera toujours ventée.
Sur le reste du pays, le ciel alternera entre éclaircies et développements nuageux. Quelques averses pourront éclater par évolution diurne, avec une préférence pour le relief. Quelques coups de tonnerre seront possibles sous les plus fortes averses.
Les températures maximales resteront fraîches pour la saison, variant entre 16 et 22 °C sur la majeure partie du pays. Les régions de la Méditerranée garderont un peu plus de douceur, malgré une baisse des températures, les maximales grimpant entre 23 et 27 °C.

Jeudi, un large quart nord-ouest restera sous l'influence de la goutte froide d'altitude. Entre la Bretagne, la Normandie, le nord de la Nouvelle Aquitaine, jusqu'en Île de France, en Picardie et l'ouest de la Bourgogne, le début de journée sera calme, mais au fil des heures, des averses et des orages sont attendues. Quelques averses plus localisées pourront aussi fleurir entre les Pyrénées, les Alpes, le Grand-Est et les frontières belges, mais seront plus isolées, et le ciel sera plus partagé entre éclaircies et paquets nuageux. Le soleil, lui régnera sans partage autour de la Méditerranée, mais le vent d'ouest va se renforcer, entre les côtes varoises et la Corse, soufflant entre 60 et 80 km/h.
Peu d'évolution côté températures, les maximales variant entre 18 et 24 °C, avec des pointes jusqu'à 27/28 °C autour de la Méditerranée.

Retour à des conditions estivales… pile pour le début de l'été

À partir de vendredi, la goutte froide d'altitude va avoir tendance à se combler. Cela va induire une instabilité moins marquée. Le risque orageux sera plus limité, les éclaircies seront plus franches, notamment sur les régions méridionales, mais des averses pourront tout de même bourgeonner sur la moitié nord, les Alpes, le Massif central et les Pyrénées.
Le pourtour méditerranéen sera toujours aussi ensoleillé, avec un vent d'ouest encore sensible.
Les températures maximales seront comprises entre 19 et 24 °C en général, avec jusqu'à 27/28 °C dans le Sud-Est.

L'amélioration va se poursuivre samedi même si quelques averses résiduelles seront encore possibles sur les régions de la moitié nord et le relief. Le risque orageux ne devrait concerner que l'extrême est, entre l'Alsace et les Alpes du nord. Les températures profiteront d'éclaircies plus larges pour gagner 1 degré et retrouver ainsi des niveaux de saison.

Dimanche, pour la première journée de l'été calendaire, le temps va rester bien ensoleillé sur les régions méridionales et plus nuageux mais avec d'assez belles éclaircies au nord de la Loire. Une perturbation très atténuée pourrait s'accompagner temporairement d'un ciel plus chargé avec quelques ondées des côtes de la Manche aux Pays-de-Loire. Le mercure sera stationnaire au nord et encore en légère hausse au sud où la barre des 30 °C pourra être atteinte près de la Grande Bleue.

Actualité par Météo-France