Imprimer Envoyer á un ami

Nouveau site vigilance : 5 points clés pour tout comprendre

09/06/2020

Des évènements météorologiques dangereux touchent régulièrement le territoire français et peuvent entraîner de graves conséquences pour la sécurité des personnes, la protection des biens et l'activité économique. Le site vigilance est la référence pour s'informer en cas de phénomènes météorologiques dangereux en métropole dans les prochaines 24 heures. En 2019, le site comptabilise 56 millions de visites.

Aujourd'hui, le site se dote d'une interface épurée, plus ergonomique, avec des contenus plus concis pour faciliter l'accès et la lisibilité de l'information. Le site propose également une nouveauté importante : la mise à disposition de cartes de prévision de phénomènes dangereux présentant les risques pouvant survenir au-delà de 24 h jusqu'à 7 jours.

Consultez ici le site de vigilance météorologique.

Illustration Vigilance carte nationale avec header


1. La vigilance en bref

Mise en place en octobre 2001 par Météo-France, la vigilance est conçue pour informer les citoyens et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux en métropole dans les prochaines 24 heures. En traduisant le niveau de risque estimé pour un territoire donné, l'information de vigilance complète les prévisions météorologiques. Elle vise à attirer l'attention de tous sur les dangers potentiels d'une situation météorologique et à faire connaître les précautions pour se protéger. La vigilance est également destinée aux services de la sécurité civile et aux autorités sanitaires qui peuvent ainsi alerter et mobiliser respectivement les équipes d'intervention, les professionnels et les structures de santé.

La vigilance couvre 9 phénomènes : vent violent, vagues-submersion, pluie-inondation, crues, orages, neige/verglas, avalanches, canicule, grand froid. Elle est accessible à tous et à tout moment sur le site vigilance.  Elle est également disponible dans l'application mobile de Météo-France et relayée en temps réel et 24 heures sur 24 sur le compte Twitter @VigiMeteoFrance.

 

2. Ce qui ne change pas

L'ADN du dispositif ne change pas. Sur le nouveau site, vous trouverez toujours :

  • Une carte de France présentant le niveau de vigilance par département pour les prochaines 24 heures - une échelle de 4 couleurs (vert, jaune, orange ou rouge) pour indiquer le niveau de risque maximal
  • Des conseils de comportement
  • Des bulletins de suivi actualisés régulièrement.
  • Les principes généraux de la vigilance sont donc inchangés.


3. C'est nouveau !

Le site a été, dans son ensemble, modernisé, rationalisé et enrichi avec pour objectif de fournir des informations plus claires et compréhensibles.
Les nouveautés :

  •  Des prévisions de phénomènes dangereux signalant les événements météorologiques pouvant entraîner des conséquences graves pour la sécurité des personnes et des biens à compter du surlendemain et jusqu' à 7 jours (accès via l'onglet « Prochains jours »)
  • Un accès plus facile aux vigilances météorologiques pour l'outre-mer (via le premier onglet)
  • Une carte au format « tableau de bord » ("Version PDF") offrant une information synthétique, lisible d'un coup d'œil comprenant, d'une part, la carte principale avec le niveau de risque maximal dans les prochaines 24 heures, et d'autre part, des cartes de petit format présentant le niveau de vigilance activé pour chacun des 9 phénomènes couverts (partie droite)
  • Pour suivre plus aisément l'évolution d'un risque particulier :
       - des cartes de vigilance par phénomène pour la France et les départements (accessibles via des boutons affichés à droite);
       - la chronologie de la vigilance pour les prochaines 24 heures pour chaque phénomène (sous la carte nationale).

Les petits plus :

  • Des cartes de prévision explicatives pourront compléter la carte de vigilance. Accessibles depuis le bouton « Voir l'illustration », elles indiqueront notamment la localisation des phénomènes et les valeurs ou l'intensité prévues (cumuls de précipitations, vitesse du vent, températures, etc.).
  • Des bulletins de suivi réorganisés en 3 parties pour être plus lisibles (qualification, situation et évolution) et accessibles directement sous les cartes. Élaborés par Météo-France en situation de vigilance orange ou rouge, les bulletins décrivent la trajectoire, la zone géographique concernée et la chronologie des évènements météorologiques dangereux.

 

4- La carte phénomènes dangereux en bref

Les phénomènes dangereux désignent des évènements météorologiques de forte intensité qui peuvent entraîner des conséquences graves pour la sécurité des personnes et des biens. Ces prévisions indiquent la probabilité de phénomènes dangereux à compter du surlendemain et jusqu'à 7 jours. Elles visent à attirer l'attention sur les dangers liés aux conditions météorologiques au-delà des prochaines 24 heures (période couverte par la Vigilance). Le code couleur et le pourcentage affichés renseignent sur la probabilité de survenue de l'évènement météorologique. Cette estimation des risques météorologiques est destinée plus particulièrement aux gestionnaires de risques des services de l'Etat, des collectivités territoriales et des entreprises. Elle s'adresse également à tous ceux qui ont besoin d'anticiper les phénomènes dangereux pour organiser et planifier leur activité. Elle pourra être complétée par les prévisions météorologiques qui détaillent le type de temps prévu à diverses échéances et les valeurs attendues (vitesse du vent, températures, etc.).

Illustration Vigilance Prévisions de phénomènes dangereux 1

 

5 - Crues ou pluie-inondation ?

Des pluies intenses ou persistantes apportent une très importante quantité d'eau. Elles peuvent, en ruisselant et/ou se concentrant dans les cours d'eau ou les nappes souterraines, causer des inondations. Tout le territoire de la France métropolitaine peut être affecté.

La vigilance « crues » (élaborée par Vigicrues – Ministère de la transition écologique et solidaire) et la vigilance « pluie-inondation » (élaborée par Météo-France) sont désormais clairement distinguées. Le phénomène « crues » qualifie désormais les cours d'eau surveillés par l'État, à savoir Vigicrues. Le phénomène « pluie-inondation » couvre tous les autres risques d'inondation et les risques liés aux précipitations : ruissellement pluvial, accumulation d'eau dans les points bas, remontées de nappes souterraines, ainsi que le débordement des cours d'eau non surveillés par l'État. Les prévisions de phénomènes dangereux signalent en outre la probabilité de survenue de pluies intenses jusqu'à 7 jours.

 

Vigilance : les chiffres clés

En 2019, on a dénombré 79 épisodes de vigilance orange ou rouge, représentant un total de 124 journées de vigilance. 5 vigilances de niveau rouge ont été déclenchées en 2019.

Depuis le lancement du dispositif en 2001, 38 épisodes de vigilance rouge ont été recensés (état au 15 mai 2020).

L'évaluation de la vigilance révèle une amélioration du dispositif : en 2018, plus de 98 % des épisodes météo à risque ont bien été identifiés dans le cadre de la vigilance et 90% se sont produits avec l'intensité estimée.

 

Actualité par Météo-France