Imprimer Envoyer á un ami

Hiver hors norme à Moscou : peu de neige, des températures record !

03/03/2020

Si la France métropolitaine vient de connaître son hiver le plus doux, les régions au climat plus continental ont connu une saison hivernale encore plus atypique ! Moscou a vécu un hiver hors norme avec une température moyenne positive pour la première fois de son histoire.
Plus on se dirige vers l'est du continent, plus l'anomalie par rapport aux normales* est importante. En Pologne, elle dépasse déjà légèrement les 4 °C (+4,1 °C). En arrivant en Russie occidentale, l'anomalie dépasse les 6 °C, notamment dans la capitale russe où elle atteint 6,3 °C !
 
Phénomène extraordinaire, la température moyenne de l'hiver météorologique (définie par les mois de décembre, janvier et février) a été légèrement positive à Moscou (+0,2 °C), ce qui n'était jamais arrivé en deux siècles d'observations. Le précédent record (-2,8 °C pour l'hiver 1961) est pulvérisé de 3 °C !
Chaque mois affiche une anomalie d'au moins 6 °C : décembre 2019 avec une température moyenne de 0,8 °C (+6,0) se situe en 2e position derrière décembre 2006 ; janvier 2020 avec une température de 0,1 °C (+6,6) est le mois de janvier le plus doux (devant janvier 2007) ; février 2020 avec -0,3 °C (+6,4) est deuxième derrière février 1990.
La température la plus basse de l'hiver, -15 °C le 8 février, a été la minimale hivernale la plus élevée jamais observée (le précédent record étant détenu par les -18 °C de l'hiver 1984). Plus extraordinaire, le seuil des -10 °C n'a été franchi que deux fois au cours de l'hiver, le précédent record étant de 12 jours sous les -10 °C lors de l'hiver 2007-2008.

Peu de neige au sol  ! 

Il est actuellement possible d'aller de Paris à Moscou sans rencontrer la moindre trace de neige au sol !
Couverture neigeuse en Europe au 1er mars 2020
Couverture neigeuse en Europe au 1er mars 2020. © NOAA.
 
 
Si les premières chutes de neige se sont manifestées fin octobre à Moscou, l'enneigement ne s'est installé durablement au sol qu'à partir du 23 janvier 2020, ce qui est un record tardif (dépassant le 21 janvier 2007) et l'enneigement est resté faible les semaines suivantes pour devenir insignifiant lors de la 3e décade de février. Ainsi, la hauteur de neige maximale au sol** n'a-t-elle été que de 11 centimètres les 31 janvier et 1er février. Un record de faible enneigement battant le précédent record de 18 centimètres lors de l'hiver 2013-2014.
Hauteur maximale de neige au sol à Moscou en cm par hiver
Si la notion d'enneigement pérenne a encore un sens actuellement dans le climat moscovite, elle pourrait devenir caduc dans le climat du XXIe  siècle.
 

Un nouveau record possible cette semaine !

Les températures déjà douces et positives actuellement à Moscou vont l'être encore plus ces prochains jours et notamment du 5 au 9 mars, à la faveur d'un flux de sud bien établi au moment même où l'Europe occidentale connaîtra des masses d'air relativement plus fraîches.
Anomalies température du 3 au 9 mars 2020
Anomalies température du 3 au 9 mars 2020. © @KarstenHaustein.
 
En conséquence, les températures vont atteindre des niveaux exceptionnels et pourraient franchir le seuil des 10 °C dès la journée du jeudi 5 mars, ce qui deviendrait les 10 °C le plus précoce à Moscou.
 
*Les normales sont établies à partir des moyennes calculées sur la période 1981-2010.
**Il s'agit des relevés de neige à la station située sur l'aéroport qui peuvent différer de l'enneigement réel en centre ville.

Actualité par Météo-France