Imprimer Envoyer á un ami

Météo : la tempête Hervé marque la fin de la douceur exceptionnelle

03/02/2020

Après le pic de douceur exceptionnel qui prend fin ce lundi, la tempête Hervé concernera, demain mardi,  les Alpes et la Corse. Elle sera accompagnée d'une franche baisse du mercure. 
Animation tempête Hervé

Le contexte : un flux de sud-ouest perturbé récurrent ces derniers jours

Depuis le 30 janvier, des courants de sud-ouest doux et perturbés circulent sur l'Europe de l'Ouest avec une succession de passages pluvieux dans des vents soutenus de sud-ouest dominants. Ce week-end, des masses d'air extrêmement douces ont alimenté ces perturbations, provoquant des pluies plus soutenues sur une large partie du pays.

Dans ces conditions, les pluies ont été parfois copieuses sur le nord, particulièrement sur les contreforts exposés du relief. Ce lundi à la mi-journée, on enregistrait ainsi dans les Vosges plus de 100 mm de pluies tombés depuis le début du mois, avec ponctuellement jusqu'à 140 mm, soit environ trois semaines de pluie. Ces pluies durables provoquent actuellement des crues, favorisées également par la fonte de la neige du massif vosgien.
 
Suivez l'évolution de la situation en consultant la vigilance météorologique.
 
En montagne, ces pluies ont fait fondre pratiquement toute la neige des massifs aux altitudes les plus modestes (Vosges, Jura, Massif central) et, tombant jusqu'à haute altitude, ont déstabilisé fortement le manteau neigeux dans les Alpes, justifiant un risque fort d'avalanches du nord-Isère à la Haute-Savoie. Ce risque reste marqué ce lundi sur la majorité des massifs alpins.

Pic de douceur ce lundi 

Dans ces conditions, les températures atteignent des niveaux remarquables depuis le 31 janvier avec de nombreux records de températures minimales. La douceur atteint auourd'hui son paroxysme. Les températures décollent sous l'effet de l'air très doux provenant de l'Atlantique subtropical qui gagne le sud de la France. Cet air très doux d'altitude entre Açores et Canaries plonge vers le sol sous l'effet d'une dorsale d'altitude sur l'Espagne, relayée par des conditions anticycloniques de surface. L'effet de cette compression réchauffe l'air pour atteindre des niveaux exceptionnels. Sous un soleil éclatant, les hautes pressions gonflent encore ce lundi, ce qui accentuera le phénomène et en fera la journée la plus chaude de la séquence sur une très large moitié sud du pays.

Mardi : tempête Hervé en Corse, neige en montagne

Les conditions météorologiques vont brutalement changer cette nuit avec l'arrivée d'une masse d'air instable et nettement plus fraîche par le nord, conduite par une goutte froide d'altitude marquée et dynamique qui circulera rapidement mardi depuis l'Angleterre vers l'Italie.  Celle-ci provoquera un creusement dépressionnaire en surface mardi vers l'Autriche. Cette dépression  nommée Hervé par Météo-France engendrera en Corse des vents tempétueux. Il est en effet prévu des déferlements d'ouest sur la côte orientale atteignant les 120 à 140 km/h, localement plus sur le relief et le cap Corse. On retrouvera du vent également sur le relief alpin et en Paca, avec des rafales de l'ordre de 90 à 100 km/h
 
La tempête Hervé entraînera une nette baisse des températures, entre 3 à 10 °C du nord au sud, et jusqu'à près d'une quinzaine de degrés au pied des Pyrénées. Cette chute du mercure sera accompagnée d'un temps instable dans l'est avec le retour de la neige à assez basse altitude :  les fréquentes averses se produiront sous forme de neige dès 400 m à 600 m et apporteront un bon cumul, jusqu'à 25 à 35 cm dès 1 500 m dans les Alpes du Nord, un peu moins sur les massifs frontaliers.
 

Actualité par Météo-France