Imprimer Envoyer á un ami

Tempête Atiyah : vents tempétueux et temps perturbé ce lundi

06/12/2019

(Mise à jour lundi 9 décembre)
 
La tempête Atiyah qui a frappé ce weekend l'Irlande et les îles Britanniques entraîne encore ce lundi des vents tempétueux sur la France, en particulier sur les côtes de la Manche et sur les régions les plus méridionales.
 
Restez informés et suivez l'évolution de la situation en consultant la vigilance météorologique et @VigiMeteoFrance.
 

Animation 5 décembre 2019 Retour d'un temps perturbé
Retour des conditions dépressionnaires actives sur l'Atlantique nord et un partie ouest et nord de l'Europe, animation du modèle du CEPMMT. © Météo-France.

Un temps agité s'est installé ce weekend

Sous l'influence d'un vaste et puissant système dépressionnaire entre l'Atlantique nord et la Scandinavie, la France a basculé dans un flux océanique perturbé .
La tempête Atiyah a touché l'Irlande dimanche avec des vents compris entre 110 et 130 km/h avant de se décaler vers le Royaume-Uni et toucher aussi de façon moins intense la France la nuit suivante et la journée de lundi.
 
Temps agité à partir de dimanche
 
Après une première perturbation vendredi, se délitant samedi sur le pays, le temps est devenu plus franchement agité à partir de dimanche, avec le passage d'une perturbation pluvieuse active, en lien avec la tempête Atiyah sur les îles Britanniques.
Dimanche soir et dans la nuit de dimanche à lundi, au sein d'un ciel de traîne particulièrement instable et dynamique, des rafales tempétueuses ont touché une large partie nord du pays et plus particulièrement les régions proches des côtes de la Manche. Ce lundi, ce fort coup de vent touchera davantage le sud du pays, et notamment le relief des Alpes et des Pyrénées, le littoral méditerranéen et la Corse. 
 
On a déjà relevé ce matin : 
  • 150,1 km/h au Cap Bear (66) ;
  • 138,6 km/h à la Pointe-du-Raz (29) ;
  • 138,2 km/h au Cap Corse (20) ;
  • 134,3 km/h à Granville (50) ;
  • 131,8 km/h à Ouessant (29)
  • 130,3 km/h à Saint-Clément-des-Baleines (17) ;
  • 117,0 km/h à Dinard (35) ;
  • 108,7 km/h à Messanges (40) ;
 
Ce flux d'ouest apportant des conditions de temps perturbé pourrait se prolonger jusqu'à la mi-décembre au moins.
La semaine prochaine, les pressions devraient être régulièrement plus basses que la normale sur une bonne partie de l'Europe. 
La semaine prochaine : les pressions devraient être régulièrement plus basses que la normale sur une bonne partie de l'Europe.

Anomalie de pression réduite au niveau de la mer prévue par la prévision mensuelle du CEP, pour la semaine du 9 au 15 décembre 2019. Les pressions devraient être régulièrement plus basses que la normale sur une bonne partie de l'Europe. © ECMWF.

Actualité par Météo-France