Imprimer Envoyer á un ami

Climat : 2019 au 3e rang des années les plus chaudes en France

03/12/2019

(Bilan provisoire au 3 décembre)

Au niveau mondial 

Ce 3 décembre, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié sa déclaration annuelle provisoire sur l'état du climat mondial. De janvier à octobre 2019, la température moyenne à la surface du globe a été supérieure de 1,1 °C (+/- 0,1 °C) aux valeurs de l'époque préindustrielle (1850-1900). Ainsi, 2019 sera vraisemblablement au 2e ou 3e rang des années les plus chaudes. De plus, au niveau du globe, les cinq dernières années sont certainement les cinq plus chaudes et la dernière décennie 2010-2019 la décennie la plus chaude.

Animation des anomalies de températures par rapport à la normale sur l'Europe de janvier à octobre 2019 
Animation des anomalies de températures par rapport à la normale sur l'Europe de janvier à octobre 2019. © DWD.

En France : des températures chaudes et des pluies le plus souvent déficitaires

En France, durant les 11 premiers mois de l'année 2019, la température moyennée a dépassé la normale* de 1 °C. Elle se classe provisoirement au 3e rang des plus fortes valeurs observées sur cette même période (janvier-novembre) depuis 1900 (derrière 2018 et 2014).

Deux épisodes de canicule ont concerné la France du 25 au 30 juin puis du 21 au 26 juillet, s'accompagnant de nombreux records sur l'ensemble du pays. De plus, le nouveau record absolu de chaleur pour la France a été mesuré avec 46 °C le 28 juin à Vérargues dans l'Hérault.

Après neuf mois peu arrosés à secs, la France a retrouvé une pluviométrie excédentaire* en octobre et novembre 2019 avec des passages perturbés actifs et des précipitations intenses sur les régions méditerranéennes. En moyenne sur les 11 premiers mois, la pluviométrie en 2019 est proche de la normale.

 

*Moyenne de référence 1981-2010.

Actualité par Météo-France