Imprimer Envoyer á un ami

Météo : amélioration pour ce week-end

24/10/2019

Cette semaine a été marquée par un épisode méditerranéen très sévère qui a balayé toutes les régions du Sud-Est, touchant particulièrement le Languedoc et le Roussillon. Ce week-end s'annonce nettement plus calme.

Animation de la pression réduite au niveau de la mer, de la température à 850 hPa et du cumuls de pluie prévus entre samedi 26 octobre à 00 h UTC et lundi 28 octobre 2019 à 00 UTC 
Animation de la pression réduite au niveau de la mer, de la température à 850 hPa et du cumuls de pluie prévus entre samedi 26 octobre à 00 h UTC et lundi 28 octobre 2019 à 00 UTC. © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.

Douceur ensoleillée, samedi

Les conditions seront anticycloniques sur le pays, et la masse d'air encore humide dans les basses couches de l'atmosphère va progressivement s'assécher.

Les grisailles, encore nombreuses vendredi matin, seront plus rares samedi matin. Néanmoins, les endroits habituels comme la vallée de la Garonne, et entre le plateau lorrain, le val de Saône et le Lyonnais devront parfois s'armer de patience pour pouvoir profiter du soleil radieux. Le ciel sera bien dégagé du sud de la Loire à la plaine d'Alsace, jusqu'aux Alpes et au pourtour méditerranéen.

Avec la présence d'une goutte froide sur l'est du Maghreb tardant à se combler, le sud-est de la Corse gardera des résidus d'instabilité sous forme d'un ciel plus nuageux et de quelques averses passagères.

En marge d'une perturbation circulant sur les îles Britanniques, des nuages d'altitude (cirrus, cirrostratus) vont déborder sur un large quart nord-ouest de la Bretagne et des Pays de la Loire, jusqu'aux Hauts-de-France, au Bassin parisien et aux Ardennes.

Ce voile nuageux laissera quand même une impression lumineuse pour la journée.

En revanche, le front chaud de la perturbation va progressivement se rapprocher des régions près de la Manche. Le ciel du Finistère et du Cotentin deviendra de plus en plus chargé et il faudra s'attendre à de la pluie après la mi-journée.

Les températures maximales seront plutôt douces pour la saison, en particulier dans le sud qui profitera pleinement du soleil. Il fera 17 à 21 °C sur la moitié nord (20 °C à Nantes, Caen, Tours, Paris et Strasbourg) et 19 à 24 °C plus au sud (22 °C à Lyon, Montpellier et Toulouse).

Des pointes à 25 °C, voire plus, sont attendues dans le Pays basque, le piémont pyrénéen et la Corse.

Au lever du jour, le mercure affichera généralement 7 à 13 °C, avec 13 à 16 °C entre la Corse et la Côte d'Azur.

Changement de décor au nord de la Loire, dimanche

La perturbation va finalement s'enfoncer sur le pays. La journée s'annonce donc grise et humide entre la Bretagne, la Normandie, les Hauts-de-France, jusqu'aux Pays de la Loire, la Touraine, l'Île-de-France et les Ardennes. Entre les frontières belges et les bords de la Loire, les pluies seront parfois régulières et continues.

Des éclaircies arriveront à percer sur le Pas-de-Calais et la pointe du Cotentin, voire les côtes nord de la Bretagne.

À l'avant de la perturbation pluvieuse, entre le Poitou-Charentes, le Centre-Val de Loire et la Lorraine, les nuages de haute et moyenne altitudes deviendront de plus en plus épais, donnant un aspect laiteux au ciel. Ce voile nuageux sera plus fin entre l'Aquitaine, l'Alsace, la Bourgogne-Franche-Comté et le Lyonnais, et la journée sera globalement lumineuse.

Le soleil sera encore plus généreux, de l'Occitanie aux Alpes, jusqu'en Provence-Alpes Côte d'Azur et en Corse, mais quelques plaques de nuages bas pourront être apportées par le vent venu de Méditerranée sur les plages du Languedoc.

Les températures maximales seront très contrastées, que vous soyez sous les nuages et la pluie du nord ou le soleil du sud.

Malgré quelques degrés de moins par rapport à la veille, la douceur va persister sur les régions du sud l'après-midi : 20 °C à Lyon, 21 °C à Perpignan et Bordeaux, 23 °C à Biarritz et Marseille, et il fera jusqu'à 25 °C à Ajaccio.

Plus au nord, les températures resteront agréables sur l'Est (18 °C à Besançon, 19 °C à Mulhouse), mais la perturbation pluvieuse va s'accompagner d'un rafraîchissement notable, les maximales passant même sous les valeurs de saison : 12 °C à Lille et Rouen, 13 °C à Brest, Paris et Orléans.

Actualité par Météo-France