Imprimer Envoyer á un ami

47,6 °C au Koweit : il n'avait jamais fait aussi chaud en octobre dans l'hémisphère nord !

04/10/2019

L'hémisphère nord vient d'enregistrer son nouveau record de chaleur pour un mois d'octobre avec 47,6 °C à Wafra (ou Al Wafrah), dans le sud du Koweït ! L'ancien record nord-hémisphérique était détenu par Mecca (sud de la Californie, USA) avec 47,2°C le 2 octobre 1980. 
Ce début de mois d'octobre est globalement marqué par de fortes anomalies de températures dans l'hémisphère nord : de très nombreux records mensuels de températures ont été battus, dans de très nombreux pays. Les records chauds s'enchaînent depuis le début du mois et concernent des zones géographiques remarquablement étendues. Petit tour d'horizon d'un début octobre 2019 en surchauffe.
 
Anomalie de températures moyennes sur les trois premiers jours d'octobre à l'échelle du globe
Anomalie de températures moyennes sur les trois premiers jours d'octobre à l'échelle du globe - © Météo-France
 

Etats-Unis et Canada

L'est et le sud des Etats-Unis connaissent depuis le début du mois une période exceptionnellement chaudes. De nombreux records de chaleur pour octobre ont été battus.
De façon stupéfiante, Raleigh (Caroline du Nord) a enregistré 37,8°C le 3/10/2019, ce qui constitue non seulement un nouveau record pour octobre (ancien 36,7°C), mais c'est aussi le record de chaleur de l'année 2019, il n'avait jamais fait aussi chaud de toute l'année (a fortiori de tout l'été).  Le précédent maximum annuel le plus tardif avait été relevé un 16 septembre 1956 avec 36,1 °C. 
On peut citer aussi :
  • 35 °C à New York La Guardia le 2/10/2019 (ancien 33.9°C le 5/10/1941)
  • 36.7°C à Washington DC le 2/10/2019 (ancien 35.6°C le 5/10/1941)
  • 36,7°C à Atlanta le 3/10/2019, améliorant le 35,6°C du 2/10/2019, qui battaient l'ancien record mensuel de 35°C en octobre 1954.
  • 38.9°C Meridian le 2/10/2019 (record mensuel pour l'Etat du Mississippi)
 
Au Canada le sud de l'Ontario n'est pas en reste : le 1er octobre 2019, le mercure atteint 31,8°C à Toronto, surpassant la précédente marque pour octobre (31,6°C le 8 octobre 2007). Ca n'est que la troisième année depuis le début des mesures que la barre des 30°C est franchie à Toronto. 
 

Asie

La Mongolie vient d'enregistrer la température la plus élevée jamais mesurée en octobre à l'échelle nationale : le nouveau record mensuel national est désormais de 31,1°C à Hanbogd. La barre des fortes chaleurs (30°C) est franchie pour la première fois au mois d'octobre dans plusieurs stations ! 
 
La chaleur était également très marquée de la Chine au Japon en passant par la péninsule coréenne. Ce 3/10/2019, le nouveau record national mensuel en Corée du Nord s'est établi à Huichon avec 31,4°C. Record mensuel aussi dans la capitale Pyongyang le même jour avec 30,0°C (ancien 28,9°C du 6 octobre 2013). A Hong-Kong, 36,7 °C à Tai Mai Tuk établissent un nouveau record mensuel national (ancien : 36°C à Wetland Park en octobre 2014). 
 

Moyen-Orient 

Les excédents thermiques ont aussi concerné le Moyen-Orient ! 
De façon spectaculaire, ce 3 octobre 2019, il a fait jusqu'à 47,6 °C à Wafra (ou Al Wafrah), dans le sud du Koweït, un nouveau record mensuel de chaleur pour tout l'hémisphère Nord (pour un mois d'octobre) ! L'ancien record nord-hémisphérique était détenu par Mecca (sud de la Californie, USA) avec 47,2°C le 2 octobre 1980. 
 
Au Qatar, le 2 octobre 2019, les 44 °C ont été atteints dans quelques stations du sud du pays, ce qui constitue un nouveau record mensuel national.
 

Arctique et extrême-Orient 

Au Nunavut, à Alert par plus de 82° de latitude nord, à l'endroit habité le plus nord de la planète, il a fait 4,9°C le 1er octobre, une valeur située plus de 15 °C au dessus des normales, la deuxième plus forte température jamais enregistrée en octobre (derrière les 5,3°C le 18 octobre 2006). De façon générale, c'est l'ensemble du bassin arctique qui est en surchauffe, avec des automnes de plus en plus anormalement chauds, consécutifs à des minimum d'extension de banquise de plus en plus réduits. 
 
La ville de Khabarovsk, dans l'extrême-Orient russe, a battu le 2 octobre dernier son record mensuel de chaleur avec 26,4 °C, devant les 25,8 °C du 6/10/1987. Un record qui n'est pas passé inaperçu car cette ville, forte de ses plus de 600 000 habitants, est la plus grande ville de l'extrême-Orient russe, devant Vladivostok. 
 

Actualité par Météo-France