Imprimer Envoyer á un ami

Lorenzo : l'ouragan le plus puissant si proche de l'Europe

01/10/2019

Encore classé en ouragan de catégorie 2, l'ouragan Lorenzo présente des rafales maximales de plus de 200 km/h (vent moyen de 165 km/h), et se situe actuellement a environ 1000 km à l'ouest de l'archipel des Açores. L'ouragan Lorenzo devrait passer mercredi au plus près des îles occidentales de l'archipel (îles Flores et Corvo). 
 
Lorenzo - image du 1 octobre 2019
Lorenzo continue sa course en ligne droite vers l'Irlande et menace les Açores situés sur sa route- image du 1 octobre 2019 - © Météo-France

 
La position et la trajectoire de Lorenzo en font un ouragan inédit dans le bassin : Lorenzo qui avait atteint ce weekend la catégorie 5 est l'ouragan le plus puissant à avoir jamais évolué aussi à l'est du bassin atlantique.
 

Lorenzo perdra ses caractéristiques de cyclone en se dirigeant vers l'Irlande

Il perdra ses caractéristiques tropicales en évoluant vers l'Irlande en trois grandes étapes, comme l'illustre l'animation ci-dessous.
 
Animation Lorenzo
Animation : l'ouragan Lorenzo perdra ses caractéristiques tropicales en évoluant vers l'Irlande
-© Météo-France
1/ Système symétrique à coeur chaud 
2/ Phase de transition : le coeur devient moins chaud, le système devient progressivement asymétrique
3/ Le système a perdu ses caractéristiques tropicales : il est asymétrique, avec présence d'un front froid et un front chaud.
 
Lorenzo va rester puissant en continuant de se diriger vers l'Irlande, mais perdra ses caractéristiques tropicales : son coeur chaud et la forme symétrique du système vont disparaître en passant notamment sur des eaux océaniques plus froides.
 
Le système Lorenzo prendra d'ici quelques jours une forme plus conventionnelle d'une tempête très creuse (apparition des fronts froid et chaud notamment) à nos moyennes latitudes.
 

Quand les cyclones se dirigent vers l'Europe

S'ils ne se dissipent pas avant, les cyclones tropicaux évoluent en systèmes extra-tropicaux, en quittant la zone des Tropiques. Ces systèmes peuvent alors être repris dans le flux général d'ouest, et connaître ainsi une seconde vie sous la forme d'une dépression classique des moyennes latitudes. L'ouragan Dorian au début du mois de septembre avait d'ailleurs évolué de cette façon, en longeant d'abord la côte est de l'Amérique du nord, puis en progressant vers Terre Neuve, et le sud du Groenland avant de se diriger vers la Mer de Norvège.
 
Cette transition extra-tropicale est plus rare sur l'est du bassin de l'Atlantique nord, en revanche, elle n'est pas inédite. En octobre 2017, l'ouragan Ophélia avait pris naissance au sud-ouest des Açores, puis abordé le sud-ouest de l'Irlande en perdant ses caractéristiques tropicales avec des rafales comprises entre 140 et 200 km/h.
 
Trajectoire OphéliaAvant Lorenzo, Ophélia avait évolué près des côtes européennes en octobre 2017
avant de générer une tempête en Irlande - © NOAA
 
La transition d'un système tropical à un système extra-tropical est particulièrement délicate à prévoir, la perturbation prenant une structure très changeante, avec à la fois des caractéristiques tropicales et extra-tropicales.
 

Actualité par Météo-France