Imprimer Envoyer á un ami

Dorian remonte vers les Caroline

05/09/2019

Image infrarouge du satellite GOES 16 sur l'Atlantique Nord le 5 septembre 2019 à 12 h UTC 
Image infrarouge du satellite GOES 16 sur l'Atlantique Nord le 5 septembre 2019 à 12 h UTC - © Météo-France

Après s'être affaibli en restant sur les Bahamas plusieurs jours, l'ouragan Dorian a repris des forces sur les eaux chaudes, repassant en catégorie 3 au large de la Floride et de la Géorgie. À 11 h (heure française ce matin), il était situé à 130 km au sud de Charleston (Caroline du sud) avec des vents moyens à 185 km/h. Dans les 24 h, il va longer les côtes de Caroline, et même s'il perd légèrement en intensité, il va encore générer sur le littoral des vents dépassant les 100 km/h, une marée de tempête (surélévation de 1 à 2 m du niveau de la mer) et des pluies diluviennes (150 à 300 mm).

Trajectoire prévues de Dorian pour les 5 jours à venir 
Trajectoire de Dorian prévue pour les 5 jours à venir - © NHC

Par la suite, Dorian devrait se diriger en fin de semaine vers le nord-est du continent américain (traversant la Nouvelle-Ecosse et Terre-Neuve) devenant alors une tempête extra-tropicale qui pourra en début de semaine prochaine se diriger vers le sud du Groenland et de l'Islande.

Pour suivre les prévisions en direct, consulter le site du NHC (en anglais).

Plusieurs phénomènes présents

Comme on peut le voir sur l'image satellite en haut de cet article, plusieurs phénomènes dépressionnaires se trouvent en ce moment sur l'Atlantique Nord.

En plus de Dorian, dont on distingue toujours bien l'oeil au large des Caroline, on trouve deux zones de basse pression au milieu de l"océan. Une au nord-est des Bermudes et une autre à l'est de l'arc antillais. Ces deux zones ne donnent que quelques averses orageuses et ne devraient pas évoluer en dépression tropicale ou cyclone.

Plus à l'est sur l'Atlantique Nord, on peut aussi voir Gabrielle, dépression tropicale depuis quelques jours, qui se déplabe lentement vers le nord-est. Elle donne de forts vents et des précipitations importantes, mais elle ne menace aucune zone habitée.Comme Dorian, on devrait la retrouver d'ici quelques jours au sud du Groenland en tant que tempête extra-tropicale.

 

 

Actualité par Météo-France