Imprimer Envoyer á un ami

Orages violents en ce début d'été

08/07/2019

Mise à jour mardi 9 juillet à 9 h 40
 
Ce samedi a été la journée la plus foudroyée depuis le début de l'année. Ces dernières semaines, des orages localement violents ont fait l'actualité. Le risque orageux est à nouveau marqué aujourd'hui sur la moitié sud. Hier, des orages forts ont touché le Sud-Ouest avec de la grêle sur le Pays Basque et des pluies localement intenses : on a ainsi mesuré 30,1 mm à Oloron (64), soit l'équivalent de 11 jours de pluie en une heure. 
 
Depuis fin mai, les phénomènes orageux ont été très intenses. Ceux-ci n'ont pourtant pas été particulièrement fréquents à l'échelle nationale depuis le début de l'été météorologique, et encore moins équitablement répartis sur le territoire.
 

Ce week-end, de violents orages marquant la fin des très fortes chaleurs dans le sud

 
Animation des champs de foudroiement (éclairs intra-nuageux et impacts atteignant le sol) entre le 1 et et le 7 juillet
Animation des champs de foudroiement (éclairs intra-nuageux et impacts atteignant le sol) entre le 1 et et le 7 juillet - © Météorage
 
Ce week-end des 6 et 7 juillet, un épisode orageux intense a touché les régions Auvergne-Rhônes-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté dans un contexte où de l'air très chaud stationnait encore sur une moitié sud du pays. La journée de samedi 6 a ainsi été la plus foudroyée de l'année avec environ 11 800 impacts. 
 
En début de semaine dernière, l'épisode exceptionnel de canicule avait d'abord été conclu en tout début de mois (du 1 au 3) par des orages parfois violents, porteurs de chutes de grêle et accompagnées de très fortes rafales de vent, essentiellement sur les Alpes et le Massif central, mais également avec des débordements en plaine sur les zones limitrophes. La journée du 1er juillet a ainsi été très orageuse de l'Auvergne aux Alpes qui a vu les départements du Puy-de-Dôme ou de la Loire particulièrement foudroyés (respectivement 2000 et 1000 impacts pour une journée en comptant 7800). 
Sur l'ensemble du pays, le nombre d'impacts de foudre est de près de 40 000 depuis le début du mois, un foudroiement proche de la normale (137 000 impacts en moyenne en juillet). Le mois de juillet est le mois le plus foudroyé en France. 

Encore des orages prévus ce début de semaine

En lien avec la remontée d'une goutte froide en altitude depuis le Portugal jusque sur le sud-est de la France, une nouvelle séquence orageuse concerne le sud du pays en ce début de semaine. Déjà présents lundi 8 juillet au matin sur le sud-ouest du pays, ils vont se multiplier et devenir violents cet après-midi sur la région Occitanie. Le risque persistera à un degré moindre sur cette région demain mardi 9 juillet mais s'étendra également au sud-est du pays, mettant souvent fin à l'épisode de fortes chaleurs exceptionnelles. La seconde partie de semaine sera bien moins orageuse.

Juin 2019 : des régions inégalement touchées 

Le mois de juin a déjà été marqué par des épisodes orageux violents dans certaines régions. Samedi 17 juin,  des chutes de grêle remarquables et de violents rafales de vent ont touché les régions du Massif central aux Alpes (orage sévère sur Romans-sur-Isère notamment). Sur l'ensemble du mois de juin, la répartition des orages a été inégale, avec des régions très touchées (centre-est, Lorraine et nord Alsace, mais également du Calvados et de la Saine-Maritime aux Hauts-de-France), et des régions épargnées (de l'ouest au centre du pays). 
A l'échelle nationale, ce mois de juin 2019 n'aura pourtant pas été très orageux : on compte au total un peu moins de 55000 impacts, soit à peine plus de 55% de la moyenne mensuelle (98000 impacts). 
Densité de foudroiement sur la France 2019
 

2018, année la plus foudroyée en France

Avec près de 725 000 éclairs nuage-sol et 296 jours d'orage, 2018 a  été l'année la plus foudroyée en France. 

Le mois de mai 2018 détient le record mensuel en termes de foudroiement sur la période 2000-2019 avec plus de 180 000 impacts (normale de 52000 impacts).

 

Actualité par Météo-France