Imprimer Envoyer á un ami

Météo : pic de chaleur cette fin de semaine

04/07/2019

Mise à jour jeudi 4 juillet à 17 h 40

La chaleur se renforce à nouveau cette fin de semaine. Une masse d'air chaud remonte sur le pays. On a ainsi relevé ce jeudi après-midi 33 °C à Biarritz, 35 °C à Bordeaux, 36 °C à Toulouse, des températures supérieures aux normales de 9 °C.

Les températures vont atteindre un pic vendredi, avec des maximales souvent 10 degrés au-dessus des normales dans le Sud-Ouest. La hausse du mercure sera cependant de courte durée : un léger rafraîchissement est envisagé dès ce premier week-end des vacances d'été avec l'arrivée des orages. 

Evolution de la masse d'air entre jeudi 4 juillet à 12 h UTC et lundi 8 juillet à 00 h UTC. Géopotentiel à  500 hPa.
Evolution de la masse d'air entre jeudi 4 juillet à 12 h UTC et lundi 8 juillet à 00 h UTC. Géopotentiel à  500 hPa. - © Météo-France

Poursuite des fortes chaleurs sur le Sud-Est 

Si les températures ont globalement baissé depuis la fin de l'épisode caniculaire, elles n'ont pas retrouvé un niveau de saison dans le Sud-Est. Avec des valeurs encore comprises entre 35 et 39 °C au plus chaud de la journée, la chaleur est restée très forte cette semaine dans le Sud-Est, après avoir atteint des valeurs extrêmes vendredi 28 juin avec 44,4°C à Nîmes (record absolu). Le mercure est ainsi redescendu à 35,1°C lundi à Nîmes, avant de remonter mardi, sous l'effet d'un léger vent de nord associé à une compression de la masse d'air. Mercredi, la station de Nîmes/Courbessac (début des mesures 1922) a égalé le record mensuel du 24 juillet 2006 avec 38,8°C . 

Températures maximales quotidiennes à Nîmes-Courbessac (30)

Températures maximales quotidiennes à Nîmes-Courbessac (30) - © Météo-France

Jeudi et vendredi : retour des très fortes chaleurs sur les régions sud

Avec un anticyclone solidement ancré sur le proche atlantique et les îles britanniques, et une nouvelle goutte froide s'est de nouveau positionnée au large du Portugal. Cette nouvelle configuration est propice à de fortes chaleurs. Comme lors de l'épisode caniculaire exceptionnel de la semaine dernière, mais avec une intensité moindre, la goutte froide va jouer le rôle de "pompe à chaleur", en faisant remonter de l'air chaud des plateaux espagnols surchauffés en direction du Sud-Ouest.

Dès ce jeudi après-midi, on prévoit souvent entre 34 et 36°C dans le Sud-Ouest, des valeurs tout de même 8°C au dessus des moyennes d'un début juillet. Les maximales atteindront même encore 37°C ponctuellement entre l'intérieur du Gard et le Vaucluse.

Vendredi, les fortes chaleurs gagneront du terrain jusqu'à la Seine avec jusqu'à 31°C à Paris, 34°C à Bourges, et des maximales souvent comprises entre 33 et 38°C.

Ce week-end : retour des orages avec une baisse progressive des températures

Ce week-end, l'anticyclone se rétracte sur l'Atlantique laissant place à un temps plus instable. Après un vendredi souvent bien sec et ensoleillé, les orages feront leur retour dès vendredi soir par un quart Sud-Ouest. Samedi, des orages parfois forts se développeront du Sud-Ouest à l'Est, notamment sur les régions centrales. 

Parallèlement, un front froid peu actif descendra de mer du nord dimanche, faisant baisser les températures. 

 

Actualité par Météo-France