Imprimer Envoyer á un ami

Canicule : samedi les très fortes chaleurs remontent vers le nord

28/06/2019

La vague de chaleur a atteint des records aujourd'hui vendrediSamedi sera encore une journée très chaude sur une large bande centrale du pays. En région parisienne, ce sera la journée la plus chaude de l'épisode. 

Evolution des températures maximales prévues en France entre le samedi 29 juin et le lundi 1er juillet 2019 

Très fortes chaleurs : évolution des températures maximales prévues en France entre le samedi 29 juin et le lundi 1er juillet 2019 - © Météo-France

Samedi sera encore une journée très chaude sur une large bande centrale du pays. L'air chaud en provenance du Sahara remonte demain vers le nord et l'ouest du pays. Dans l'après-midi, les maximales atteindront 31 à 35 °C sur le littoral méditerranéen, 35 à 39 °C, localement 40 dans l'arrière-pays. Sur le reste du pays, la chaleur s'accentuera, avec 34 à 40 °C sur la plupart des régions, parfois 41 à 42 °C à l'ombre dans le centre du pays. 

 

On attend jusqu'à 41 °C au Mans, 40 °C à Tours, Bourges, Clermont-Ferrand ,ainsi que dans le Sud-Ouest. Il fera également 38 à 39 °C dans le Centre, 38 °C à Alençon.

À Paris et en Île-de-France les températures montent d'un cran : on attend demain 37 °C à Paris

En Île-de-France, samedi sera la journée la plus chaude de l'épisode avec 36 à 38 degrés au maximum de la journée.

Les agglomérations sont particulièrement vulnérables lors des épisodes de fortes chaleurs. La température y est en effet plus élevée qu'aux alentours. Ce phénomène appelé îlot de chaleur urbain est particulièrement marqué en période de fortes chaleurs. Il fera 37 °C à Paris et à Lyon samedi avec des températures minimales encore élevées : 25 °C à Lyon dimanche au petit matin, 21 °C à Paris.

L'Îlot de chaleur urbain

La température en ville est en effet souvent plus élevée que dans les zones rurales alentour, en particulier la nuit. Ainsi on relève des différences nocturnes, de l'ordre de 2 à 3 °C en moyenne annuelle entre Paris et les zones rurales alentour. Ce phénomène, appelé îlot de chaleur urbain (ICU) est particulièrement intense lors de la conjonction de paramètres météorologiques, notamment en période de fortes chaleurs. L'îlot de chaleur urbain peut alors atteindre près de 10 °C en Ile-de-France . 

 

Retour progressif à la normale ensuite

Dimanche, un net rafraîchissement devrait se produire par le nord-ouest de l'Hexagone. Il faudra attendre jusqu'à mardi pour voir l'ensemble du pays retrouver des températures moins élevées, mais qui devraient rester au-dessus des normales de saison sur la moitié sud du pays.

Actualité par Météo-France