Imprimer Envoyer á un ami

Records en montagne : une masse d’air exceptionnellement chaude en altitude

26/06/2019

Depuis le début de cette canicule, de nombreux records ont été battus en montagne, records mensuels, mais également absolus, c'est-à-dire tous mois confondus. Ils illustrent bien la masse d'air exceptionnelle présente actuellement sur le pays, masse d'air chaud et sec en provenance d'Afrique du nord.

Pour étudier la masse d'air, les météorologues ont pour habitude de considérer le paramètre température à une altitude de 1500 m, qui correspond à un niveau de pression de 850 hPa, permettant de s'affranchir des effets de surface. À cette altitude, la température atteint 25 °C sur les deux tiers sud du pays, avec des pointes à 28 °C, soit une température 15 à 16 °C au-dessus des normales.

Anomalie de la température à 850 hPa modélisée par le modèle américain GFS le mercredi 25 juin à 18 HTU.
Anomalie de la température à 850 hPa modélisée par le modèle américain GFS le mercredi 25 juin à 18 HTU. Sources : troicalstidbits.com

En plaine, localement, le potentiel chaud de cette masse d'air a été pondéré par des effets de basses couches de l'atmosphère.

Sur une frange nord, le vent de nord-est piloté par les hautes pressions sur les Îles britanniques, a apporté un air plus frais transitant sur la Mer du Nord ou la Manche, et le brassage de l'air au-dessus de la surface, diluant la chaleur accumulée au sol suite au fort ensoleillement.

Un autre phénomène a permis de modérer les ardeurs du mercure. C'est l'évapotranspiration de la végétation. Alors que nous sommes seulement en début d'été, après un mois de juin plutôt bien arrosé notamment à l'ouest du pays, les sols sont encore relativement humides. Une partie de l'énergie solaire est utilisée pour l'évaporation de l'eau contenue dans les sols, limitant par conséquent la hausse du mercure.

Records enregistrés en montagne

Plusieurs record absolus ont été battus à la station du Tour à 1500m d'altitude en Haute-Savoie, ouverte en 1987.

Dès mardi, le record de température maximale, tous mois confondus, a été battu avec 31,4 °C, dépassant les 30,6 °C de la même date.

Mercredi, c'est le record de température minimale élevée qui tombe avec 17,9 °C, battant le précédent record de 17,7 °C du 7 juillet 2015. Ce record a été encore nettement amélioré ce jeudi matin avec 18,9 °C relevés à la station.

D'autres records absolus ont été enregistrés mardi 25 juin au Col des Saisies (Haute-Savoie, 1614m) avec 29,2 °C (contre 28,3 °C le 07/07/2015), et mercredi 26 juin à Super-Besse à 1287 m dans le Puy-de-Dôme, avec 33,7 °C battant de loin les 32 °C du 31 juillet 1983.

La fin de cet épisode est pour l'instant envisagée dimanche, en commençant par le quart nord-ouest, avec un air plus tempéré gagnant progressivement le pays. La moitié sud devrait encore connaître de très fortes chaleurs en début de semaine prochaine.

Actualité par Météo-France