Imprimer Envoyer á un ami

Mai : chaud dans le monde, plus frais en France

05/06/2019

Le mois de mai 2019 a été le 3e plus chaud jamais enregistré dans le monde avec une anomalie de +0,52 °C par rapport à la normale 1981-2010, d'après le Copernicus Climate Change Service. Il se situe derrière le mois de mai 2016 (+0,58°C/normale) et mai 2017 (+0.54°C/normale).


L'Alaska et l'ouest du Canada, le sud-est des États-Unis, le nord-ouest et le sud-ouest de l'Afrique, l'extrême ouest et l'est de l'Asie ainsi que le Groenland et une partie de l'Antarctique sont les régions où les températures ont été sensiblement supérieures à la normale.

En Europe, la température du mois de mai a été proche de la normale. Pour rappel, l'année dernière, le mois de mai avait été exceptionnellement chaud. On avait enregistré une anomalie record de +2,5 degrés par rapport à la normale.

Cette année, les températures ont été contrastées sur le continent. Il a fait plus chaud que la normale sur la péninsule ibérique et sur l'Europe de l'est, mais plus froid sur une large bande centrale.

-1,1°C par rapport à la normale en France

En France, avec une anomalie de -1.1°C par rapport à la normale, le mois de mai 2019 a été le plus frais depuis mai 2013 (-2.3°C/normale) et proche de 2010 (-1.2°C/normale). Le record du mois de mai le plus froid date de 1941 ex aequo avec 1902 (-3.7°C/normale).


Des records de fraîcheur nocturne ont été battus en début de mois. On a enregistré par exemple : -0.2 °C à Brest le 5 mai, -1.2 °C à Saint-Girons  ou -1.6 °C à Pontoise le 7 mai.

Le mois de mai s'est fini avec un pic de chaleur. Le 31 mai et pour la première fois de l'année 2019, les 30°C ont été atteints en France avec par exemple 30.6°C à Carpentras, 30.4°C à Nîmes et 30.3°C à Aubenas.

Retrouver notre bilan complet du printemps 2019 mois par mois et ses faits marquants.









 

Actualité par Météo-France