Imprimer Envoyer á un ami

Printemps 2019 : très contrasté

29/05/2019

Bilan provisoire au 28 mai 2019

(Printemps météorologique : mars-avril-mai)

De belles périodes chaudes et ensoleillées ont alterné avec un temps plus agité et par moments très frais pour la saison tout au long du printemps. Les conditions anticycloniques ont été plus fréquentes sur la moitié nord de la France, notamment sur le Nord-Ouest où le temps a été globalement plus doux, plus ensoleillé et plus sec que la normale. En revanche, après un mois de mars très sec, plusieurs épisodes pluvio-orageux intenses ont concerné les régions méridionales où les températures ont été à peine de saison.


Le printemps a débuté en mars dans une grande douceur. Puis les températures ont été souvent fraîches pour la saison, hormis un épisode quasi estival courant avril. En mai, elles ont été inférieures aux normales* sur l'ensemble du pays avec de fortes gelées très tardives en début de mois. En moyenne sur la France et sur la saison, la température devrait être conforme à la normale.
 

Évolution des températures minimales et maximales quotidiennes en France par rapport à la normale quotidienne, du 1er mars au 27 mai 2019.
(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)


Les cumuls de précipitations ont été déficitaires de 20 à 50 % sur les côtes de la Manche, de l'Orléanais au nord de l'Auvergne, en vallée du Rhône et autour du golfe du Lion. Ils ont été plus proches de la normale* sur le reste du pays, voire ponctuellement excédentaires sur le Nord-Est et la Côte d'Azur. En moyenne sur la France, la pluviométrie est à ce jour déficitaire de près de 10 %.


L'ensoleillement a été généreux sur un grand quart nord-ouest du pays ainsi que le long des frontières du Nord et sur le sud-est de la Corse avec un excédent** souvent supérieur à 10 %. Il a été généralement conforme à la saison sur le reste du pays.

*Moyenne de référence 1981-2010.
**Moyenne de référence 1991-2010.

 

(Cliquer sur les cartes pour les agrandir)

Actualité par Météo-France