Imprimer Envoyer á un ami

Vers un été plus chaud que la normale

11/06/2019

L'été 2018 a été le deuxième été le plus chaud en France. Qu'en sera-t-il cette année ? Les prévisions saisonnières ne permettent pas de prévoir les vagues de chaleur ou les canicules mais de dégager des grandes tendances pour les trois mois à venir.

Alors que l'été météorologique a débuté samedi 1er juin, notre dernier bulletin de prévision saisonnière pour les mois de juin-juillet-août vient d'être publié : une grande partie de l'Europe devrait connaître des températures plus chaudes que la normale.

Un signal chaud en France métropolitaine

Des conditions anticycloniques devraient dominer la période sur la France et une grande partie de l'Europe, avec des températures supérieures aux normales. Aucun scénario ne se dégage en revanche pour les précipitations.

Autour de la Méditerranée orientale, le temps pourrait être plus instable et plus frais, tandis que le nord de l'Europe devrait connaître des conditions plus sèches et plus chaudes que la normale.

Températures Europe Juin-Juillet-Août 2019
Synthèse des prévisions probabilistes pour les températures. © Météo-France.

 

Les prévisions saisonnières en questions

Qu'est-ce qu'une prévision saisonnière ?

Les prévisions saisonnières sont des prévisions dites probabilistes des conditions climatiques moyennes sur le trimestre à venir, notamment en termes de températures et de précipitations sur le trimestre à venir. 

Les prévisions saisonnières peuvent-elles prévoir les canicules ?

Les prévisions saisonnières ne permettent pas de prévoir le détail des conditions météorologiques des prochains mois jour par jour ou même semaine par semaine. Elles s'efforcent de déterminer les tendances attendues en moyenne sur le trimestre. La probabilité de canicule peut être considérée globalement sur la saison mais un événement particulier, durant entre quelques jours et quelques semaines, ne peut être anticipé que quelques jours à l'avance, par la prévision météorologique classique.

Quelles sont les limites des prévisions saisonnières ?

Les performances des prévisions saisonnières sont très variables selon le lieu, la saison et le paramètre météorologique concerné. Elles sont meilleures pour la température que pour les précipitations, et pour la température, souvent meilleures en hiver qu'en été. Elles sont très informatives dans la ceinture intertropicale, sur le pourtour du Pacifique. 

Notre dossier à lire ici.

 

Actualité par Météo-France