Imprimer Envoyer á un ami

Records de déficit de pluie dans le Sud-Est

26/03/2019

(Mise à jour le 27/03/2019)

Une situation météo atypique a engendré des records de faible pluviométrie sur les 3 premiers mois de l'année 2019 dans un grand nombre de villes du pourtour méditerranéen, parfois accompagnés de records d'ensoleillement. Ainsi, Marseille (aéroport de Marignane) n'a enregistré que 15 mm de pluie depuis le début de l'année, avec près de 630 heures d'ensoleillement. Cette situation devrait se poursuivre jusqu'à la fin du mois de mars.
 

Mistral, tramontane et anticyclone


Au mois de janvier, une situation durablement anticyclonique sur l'ouest de la France, associée à des basses pressions sur l'Italie, a engendré de longues séquences de mistral et de tramontane, qui assèchent traditionnellement la masse d'air. En février sur tout le pays, et en mars sur la moitié sud, les hautes pressions ont été inhabituellement persistantes, ce qui a favorisé un temps sec et ensoleillé sur ces régions.
 

Records de déficit pluviométrique


En l'absence de pluie prévue d'ici la fin du mois (dimanche 31 mars), on peut déjà valider les records du premier trimestre le plus sec à :

Lieux

Records

Anciens records

Perpignan

19,4 mm

25,4 mm en 1995

Narbonne

29,2 mm

33,6 mm en 2012

Béziers (Vias)

14,6 mm

26,9 mm en 1995

Sète

29,6 mm

32,2 mm en 1995

Marseille-Marignane

15,1 mm

16 mm en 1953

Cassis

26,4 mm

43 mm en 2005

Hyères

32,4 mm

33,2 mm en 1990

Toulon

22,6 mm

23,8 mm en 2005

Solenzara

36,6 mm

41,6 mm en 1995

 

Ces cumuls représentent moins de 20 % de la quantité normale de pluie d'un premier trimestre sur ces stations, seulement 10 % pour Béziers !

Remarque : l'épisode pluvieux du 26 mars sur le nord-est de la Corse aura apporté un arrosage bienvenu mais temporaire et localisé : on a mesuré 33 mm à Alistro, 30,1 mm à Bastia-Poretta, 16,5 mm à l'Ile-Rousse, ou encore 6,4 mm à Solenzara (ce qui n'empêche pas cette dernière station d'observer son premier trimestre de l'année le plus sec).
 

Anomalie de précipitations du 1er janvier au 26 mars 2019. © Météo-France.
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)

 

Un ensoleillement parfois record


Du 1er janvier au 26 mars, on enregistre les records d'ensoleillement suivants :

 

Lieux

Records

Île du Levant

685 h 26 min

Marseille-Marignane

641 h 08 min

Nice

635 h 14 min

Le Luc-en-Provence

631 h 38 min

Solenzara

626 h 32 min

Ajaccio

593 h 12 min

Bastia

590 h 51 min

Ce fort ensoleillement, cumulé à une douceur marquée et un vent souvent présent, a également nettement asséché les sols superficiels, à un niveau record pour la saison, autour du golfe du Lion.

 

Actualité par Météo-France