Imprimer Envoyer á un ami

14 au 28 février 2019 : douceur historique

01/03/2019

La France métropolitaine a connu du 14 au 28 février une période climatologique exceptionnelle, tant pour l'ensoleillement durable que pour les températures diurnes qui ont atteint des niveaux historiques : jamais il n'avait fait si chaud en moyenne sur la période à l'échelle du pays et dans le même temps un grand nombre de records mensuels ont été battus. Voici un tour d'horizon des faits les plus marquants :

  • En moyenne sur la période, l'indicateur de température maximale moyenne en France métropolitaine* atteint 16,7 °C (anomalie de +6,4 °C par rapport à la normale). Il s'agit d'un record depuis le calcul de cet indicateur (1947), loin devant l'année 1990 (15,7 °C) dont le mois de février dans sa totalité reste par contre le plus doux pour cet indicateur.

Moyenne des indicateurs de température maximale sur la période du 14 février à fin février sur la France de 1947 à 2019 
Moyenne des indicateurs de température maximale sur la période du 14 février à fin février sur la France de 1947 à 2019 - © Météo-France
(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)

  • Cette valeur de 16,7 °C correspond à la normale d'une fin avril. Un très grand nombre de stations ont d'ailleurs atteint un nombre de fois record leur normale de mi-printemps sur la période. Quelques exemples :

    • Clermont-Ferrand dépasse 13 fois sa normale de mi-avril (15,5 °C) ;

    • Agen dépasse 10 fois sa normale de mi- avril (17,5 °C) ;

    • Lille dépasse 10 fois sa normale de mi- avril (14 °C) ;

    • Brest dépasse 10 fois sa normale de mi- avril (13 °C) ;

    • Paris-Montsouris dépasse 9 fois sa normale de mi- avril (15,5 °C) ;

    • Nancy dépasse 8 fois sa normale de mi- avril (15 °C).

  • Seul le quart sud-est échappe à cette dernière observation : la période ne se classe qu'à la seconde place derrière 1990 (indicateur régionale de 17,1 °C en 2019 contre 17,9 °C en 1990). La station de Montpellier a toutefois franchi à 5 reprises le seuil correspondant à sa normale de mi-avril (18 °C),

  • Parmi ces 15 jours, 3 journées figurent dans le top 10 des après-midis les plus douces (depuis 1947) : le vendredi 22 (10e position avec 18 °C), le mardi 26 en (5e position avec 19,7 °C) et enfin le mercredi 27 qui, avec un indicateur de 21,3 °C (+10,2 ° C d'anomalie) bat largement le précédent record qui datait du 28 février 1960 (20,2 °C)***.

  • Entre vendredi 22 et jeudi 28, de nombreux records mensuels (et aussi hivernaux***) ont été battus (cf. tableau). Parmi les 158 stations du réseau principal, 91 ont établi un nouveau record sur la période (soit plus de 57%) et 51 stations sur 102 en prenant les plus anciennes (ouvertes avant 1960), soit un ratio de 50%. Parmi ces records, deux singularités :

    • certaines stations de la moitié nord franchissent pour la première fois la barre des 20 °C pendant l'hiver, en avance de 10 à 15 jours sur leur ancien record de précocité. C'est le cas par exemple à Langres, Brest ou Dijon ;

    • constat identique avec le Sud-Ouest avec la barre des 25 °C, jusqu'alors jamais atteinte dans maints endroits en hiver (Agen, Carcassonne, Montauban).

  • Parmi ces records, certains sont régionaux**** : dans le Poitou-Charente (26,1 °C à Ségonzac), dans les Pays-de-la-Loire (23,3 °C à Fontenay), en Bretagne (22,7 °C à Pleyber-Christ) et en Basse-Bormandie (21,9 °C à Vire).

  • Le record national mensuel (et hivernal) n'a en revanche pas été battu : la température maximale sur la période a atteint 28,1°C à Aicirits (Pyrénées-Atlantiques) le mercredi 27, « loin » derrière l'exceptionnel 31,2°C du 29 février 1960 à Saint-Girons (Ariège).

Tableau de stations ayant battu leur record mensuel de température maximale en février pendant cet épisode :

Ville     Altitude          (en m) Record de Température     maximale (en °C) Date du record Date de début des mesures
ST AUBAN 458 23 Jeudi 28 1954
EMBRUN 871 21,5 Mercredi 27 1947
TROYES-BARBEREY 112 22,1 Mercredi 27 1975
CARCASSONNE 128 25,2 Mercredi 27 1948
MILLAU 712 22,9 Mercredi 27 1964
ISTRES 23 23,4 Jeudi 28 1920
MARIGNANE 9 22,4 Jeudi 28 1921
SALON DE PROVENCE 58 23 Jeudi 28 1939
AURILLAC 639 23,3 Mercredi 27 1945
COGNAC 30 24,4 Mercredi 27 1945
BOURGES 161 22,8 Mercredi 27 1945
BRIVE 115 25 Mercredi 27 1987
DIJON-LONGVIC 219 21,1 Mercredi 27 1921
ST BRIEUC 135 21,8 Mercredi 27 1985
BERGERAC 49 25,9 Mercredi 27 1988
CHARTRES 155 20,5 Mercredi 27 1923
CHATEAUDUN 126 21 Mercredi 27 1952
BREST-GUIPAVAS 94 20,7 Mercredi 27 1945
LANVEOC 81 20,1 Mercredi 27 1948
QUIMPER 82 18,6 Dimanche 24 1967
LANDIVISIAU 109 21,3 Mercredi 27 1966
NIMES-COURBESSAC 59 24,6 Jeudi 28 1922
NIMES-GARONS 94 23,8 Jeudi 28 1964
TOULOUSE-BLAGNAC 151 24,1 Mercredi 27 1947
AUCH 122 25,2 Mercredi 27 1985
CAZAUX 23 26,2 Mercredi 27 1921
MONTPELLIER -
AEROPORT
1 23,6 Vendredi 22 1946
SETE 75 21,8 Vendredi 22 1949
DINARD 65 20,9 Mercredi 27 1950
RENNES-ST JACQUES 36 20,9 Mercredi 27 1945
CHATEAUROUX DEOLS 158 24 Mercredi 27 1893
TOURS 108 22,1 Mercredi 27 1959
TAVAUX SA 195 18,2 Mardi 26 1995
BISCARROSSE 35 24,8 Mercredi 27 1965
MONT-DE-MARSAN 59 26,7 Mercredi 27 1945
ROMORANTIN 83 23,7 Mercredi 27 1921
LE PUY-LOUDES 833 21,4 Mardi 26 1984
NANTES-BOUGUENAIS 26 22,6 Mercredi 27 1945
ST NAZAIRE-MONTOIR 3 20,7 Mercredi 27 1957
ORLEANS 123 21,9 Mercredi 27 1938
AGEN-LA GARENNE 58 25,2 Mercredi 27 1941
MENDE 932 23 Mardi 26 1985
PTE DE LA HAGUE 9 18 Mercredi 27 1921
CHERBOURG 134 18,9 Mercredi 27 1959
LANGRES 466 20,4 Mercredi 27 1949
NANCY-OCHEY 336 21,2 Mercredi 27 1966
NANCY-ESSEY 212 20,8 Mercredi 27 1927
BELLE ILE-LE TALUT 34 16,2 Lundi 25 1930
ILE DE GROIX 41 17,8 Mercredi 27 1921
LORIENT-LANN BIHOUE 45 18,4 Dimanche 24 1952
LILLE-LESQUIN 47 19 Mardi 26 1944
ALENCON 143 20,1 Mercredi 27 1946
BOULOGNE-SEM 73 18,9 Mardi 26 1947
LE-TOUQUET 5 18,5 Mardi 26 1951
LUXEUIL 271 22,5 Mercredi 27 1944
LE MANS 48 21,8 Mercredi 27 1944
ROUEN-BOOS 151 19,7 Mercredi 27 1968
TOUSSUS LE NOBLE 154 21,1 Mercredi 27 1965
TRAPPES 167 20,3 Mercredi 27 1923
VILLACOUBLAY 174 19,8 Mercredi 27 1946
NIORT 57 24,3 Mercredi 27 1959
MEAULTE 107 18,5 Mardi 26 1988
MONTAUBAN 106 25 Mercredi 27 1885
CARPENTRAS 99 23,1 Mercredi 27 1963
ORANGE 57 23,9 Mercredi 27 1952
L ILE D YEU 32 17,4 Samedi 23 1948
LA ROCHE SUR YON 90 21,6 Mercredi 27 1984
POITIERS-BIARD 123 23,4 Mercredi 27 1921
LIMOGES-BELLEGARDE 402 23,1 Mercredi 27 1973
ORLY 89 20,8 Mercredi 27 1921
PONTOISE - AERO 87 20 Mercredi 27 1946
ROISSY 108 20,5 Mercredi 27 1974

 

* Indicateur agrégé sur la France métropolitaine à partir de 30 stations réparties sur le territoire et représentatives des différentes nuances climatiques.

** : Les 4e et 5e positions sont respectivement détenus par le 23/02/1990 (20 °C) et le 24/02/1990 (19,8 °C)

*** L'hiver climatologique s'étend du 1er décembre au 28/29 février.

**** : un record est dit régional (ici au sens des anciennes régions administratives) s'il s'agit de la valeur la plus extrême jamais observée sur l'ensemble du réseau de mesures de ladite région (réseaux principal et secondaire réunis).

Actualité par Météo-France