Imprimer Envoyer á un ami

Un 27 février aux couleurs estivales

27/02/2019

(Mise à jour avec les valeurs définitives le 28 février)

Le puissant anticyclone qui s'est installé sur l'ouest de l'Europe depuis le 12 février s'accompagne de journées très ensoleillées sur l'ensemble du pays avec des températures maximales souvent proches des records. Le 27 février 2019 a été la journée d'hiver la plus estivale que la France ait connu depuis 1950 (début du calcul de l'indicateur).

Le pic de « chaud » du 27 février est-il exceptionnel ?

La France a connu un pic de douceur hivernale historique pour un mois de février avec une valeur de l'indicateur thermique(*) de 21,3 °C, soit 10 °C au-dessus de la normale saisonnière en moyenne sur l'Hexagone. Cette douceur voire chaleur, extrêmement précoce, correspond à la température d'une fin mai en moyenne sur le pays, mais avec localement des températures d'un niveau estival, que ce soit sur le Nord-Ouest ou vers l'Aquitaine.

Indicateurs quotidiens des températures minimales et maximales - France - 1er décembre 2018 au 27 février 2019

(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)


Au mois de février et plus généralement au cours de l'hiver météorologique, un tel niveau pour les températures maximales a été atteint seulement à deux reprises sur la période 1950-2019 : le 23 février 1990 avec 20 °C et le 28 février 1960 avec 20,2 °C.

Mais la journée du 27 février 2019 est sur la première marche du podium des journées d'hiver les plus « chaudes » !

Les températures printanières que connaît le pays depuis le 12 février sont-elles inédites pour un mois de février ?

Sur la période du 12 au 26 février, les maximales ont atteint en moyenne des valeurs exceptionnellement douces pour la saison (15,6 °C en moyenne). En 1990 comme en 1998, la France avait aussi connu une période d'extrême douceur durant la deuxième quinzaine de février avec une moyenne des maximales sur le pays proche de 15 °C (respectivement 15,2 °C et 14,7 °C, pour une normale de 10,1 °C sur cette période).

Des records mensuels de température maximale élevée ont été battus dans plusieurs régions notamment depuis le 22 février (dans le Languedoc, en Bretagne sur les Hauts-de-France, etc.) comme le 27 février. Cependant le record national de chaleur pour un mois de février nest pas mis en danger : 31,2 °C le 29/02/1960 à Saint-Girons (Ariège).

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas !

Un pic de froid tardif avait concerné le pays du 26 au 28 février 2018. Le 27 février 2018 a été la journée la plus froide de l'hiver 2017-2018 avec seulement 0,3 °C de maximale moyenne (*) et -6,6 °C de minimale moyenne (*) sur le pays. Il s'agissait de la journée la plus froide observée si tardivement dans la saison depuis début mars 1971.

(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)


Un an plus tard, le 27 février 2019, la France connaît sa journée la plus chaude de l'hiver et un pic de chaud, soit 21 °C de plus en température maximale moyenne que le 27 février 2018 !

(*) indicateur thermique : moyenne des températures quotidiennes de 30 stations métropolitaines (ici maximales)

 

Actualité par Météo-France