Imprimer Envoyer á un ami

Nouvelle approche de définition des scénarios cycloniques à la Réunion

15/02/2019

Image radar du cyclone Bejisa près de la RéunionDans le cadre du projet SPICy (Système de prévision des inondations en contexte cyclonique), qui a pris fin en 2018, la division Études et Climatologie (EC) de la Direction interrégionale de Météo-France pour l'océan Indien (DIROI) a développé une méthode pour définir des scénarios cycloniques autour de la prévision produite par le Centre météorologique régional spécialisé (CMRS) cyclones de La Réunion. 

Cette méthode prend en compte l'incertitude estimée sur la prévision du CMRS. Ainsi, elle propose un ensemble d'environ 20 scénarios alternatifs (trajectoire + intensité), avec une probabilité spécifique attribuée à chacun.

Cette probabilité découle de deux facteurs : 

  • la connaissance de la distribution moyenne des erreurs de prévision en fonction de l'échéance de prévision ;

  • la prévisibilité du moment, fournie par la dispersion des 51 membres du système de prévision d'ensemble du centre européen (CEPMMT).

La production en routine de cet ensemble réduit de scénarios offre, pour l'avenir, la possibilité de fabriquer de nouveaux produits orientés " impact " avec une approche probabiliste (probabilité de dépassement de seuils de vent, de houle ou de surcote cyclonique, etc.).

Cette méthode permettra ainsi de compléter les informations de vigilance transmises par les services de l'État (ajustement des niveaux de vigilance crues, communication sur les conditions de circulation, etc.), et de mieux anticiper la mise en œuvre d'actions préventives (mise en sécurité des personnes et des biens, évacuation des zones exposées aux inondations, fermeture des axes de communication sensibles, etc.).

Actualité par Météo-France