Imprimer Envoyer á un ami

Les 10 ans de la tempête Klaus

24/01/2019

Le 24 janvier 2009, la tempête Klaus traversait la France et touchait plus particulièrement les régions au sud d'une ligne allant des Pays de la Loire à la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Retour sur les origines de la tempête

Depuis le 20 janvier, la France était touchée par une succession d'épisodes pluvieux intenses, n'épargnant aucune région et faisant déborder de nombreux cours d'eau les 2 jours précédant la tempête.  

C'est dans ce contexte déjà fortement perturbé depuis plusieurs jours qu'un courant-jet d'altitude très rapide (400 km/h), habituellement situé plus au nord en hiver, s'est étiré sur le proche Atlantique.
 
Le 23 janvier, une première dépression a touché l'Hexagone, se creusant rapidement d'ouest en est sur l'Atlantique nord, pour aborder le Golfe de Gascogne en milieu de nuit du 23 au 24 janvier, puis la côte charentaise. La tempête a ensuite poursuivi son déplacement vers l'est dans la journée du 24.

La tempête Klaus a généré des vents très violents sur le quart Sud-ouest et une violente tramontane en Languedoc-Roussillon, battant de nombreux records locaux, accompagnés d'inondations et de crues importantes sur les bassins de la Charente et de l'Adour-Garonne.

On a relevé des vents de 191 km/h au Cap Béar (intensité maximum), 185 km/h au Mont Aigoual, 184 km/h à Perpignan, ou encore, 161 km/h à Bordeaux.

La tempête Klaus vue par le satellite METOP2 le 24 janvier 2009 à 11h00
La tempête Klaus vue par le satellite METOP2 le 24 janvier 2009 à 11h00 © Météo-France
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

La tempête Klaus en détails

Actualité par Météo-France