Imprimer Envoyer á un ami

2018 : l’année la plus chaude en France

21/12/2018

La température moyennée sur l'année, proche de 14 °C, devrait se situer 1,4 °C au-dessus de la moyenne de référence 1981-2010. Un tel écart positionne 2018 au premier rang des années les plus chaudes depuis le début du XXe siècle, devant 2014 (+1,2 °C) et 2011 (+1,1 °C). On a aussi connu cette année une séquence de 9 mois consécutifs au-dessus des normales ; ce qui n'était non plus jamais arrivé depuis le début des mesures.


 

En Allemagne, en Autriche et en Suisse, 2018 est également l'année la plus chaude enregistrée depuis le début des relevés météorologiques. Il est possible que ce soit aussi le cas à l'échelle de l'Europe.

Deux causes principales expliquent cette année exceptionnellement chaude :

Des configurations météorologiques propices à la chaleur

Depuis la fin du printemps, on a vécu de fréquentes situations de type « régime scandinave », c'est-à-dire des hautes pressions centrées sur la Scandinavie. Ce type de temps favorise l'apport d'air continental particulièrement chaud durant la période estivale. L'été 2018 est d'ailleurs le second été le plus chaud depuis le début des mesures (derrière 2003).

Le changement climatique

Les situations météorologiques ne peuvent expliquer à elles seules une année aussi chaude. Dans le cadre du changement climatique la température moyenne sur la France augmente régulièrement depuis plusieurs décennies. Sur les 10 années les plus chaudes, 9 se sont produites après l'an 2000 !

Ce réchauffement climatique a déjà de nombreuses conséquences : des vagues de chaleur plus fréquentes, moins de neige l'hiver en moyenne montagne, plus de surfaces impactées par la sécheresse… On peut retrouver des explications détaillées dans la vidéo suivante.

Retrouver le bilan provisoire plus complet de l'année 2018.

Actualité par Météo-France