Imprimer Envoyer á un ami

2018, la plus chaude sur les 9 premiers mois de l'année

02/10/2018

La France a connu les neuf premiers mois de l'année les plus chauds depuis 1900. 
Sur la période janvier-septembre 2018, l'indicateur national de température moyenne, calculé à partir de 30 stations de référence réparties sur le territoire est de 15,1 °C, soit 1,4 °C au-dessus des normales. Ce début 2018 établit ainsi un nouveau record chaud, en dépassant les 15,0 °C des neuf premiers mois de 2003.
 

Une année marquée par des anomalies chaudes

À l'exception des mois de février et mars, froids en moyenne à l'échelle nationale, les températures moyennes mensuelles ont été supérieures aux normales le reste de l'année. Le mois de janvier a été exceptionnellement doux, avec une anomalie positive record de 3,4 °C. Les mois d'avril et juillet se démarquent également avec un excédent de 2,7 °C et 2,4 °C respectivement.
 
Écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de l'indicateur national de température moyenne, de janvier à octobre 2018
Écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de l'indicateur national de température moyenne, de janvier à octobre 2018 © Météo-France
(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)
 

En lice pour le podium des années les plus chaudes ?

Sur la France, l'année la plus chaude depuis le début des relevés est 2014, avec un indicateur national de température moyenne de 13,8 °C (+1,2 °C/normales). Cette année avait été marquée par un mois d'août assez frais en moyenne sur le pays. Le reste de l'année, les moyennes mensuelles étaient proches des normales ou largement au-dessus, avec la plus forte anomalie mensuelle enregistrée au mois de novembre.

Écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de l'indicateur national de température moyenne, sur l'année 2014

Écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de l'indicateur national de température moyenne, sur l'année 2014 © Météo-France 
(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)
 
Se positionnent ensuite sur le podium des années les plus chaudes, les années 2011 et 2015. Les trois années les plus chaudes en moyenne sur la France ont ainsi été observées après 2010.
 
Année Indicateur national de température moyenne
(en °C)
Écart aux normales
1981-2010 (en °C)
2014 13,8 1,2
2011 13,6 1,1
2015 13,5 1,0
2003 13,5 0,9
2017 13,4 0,8
1994 13,3 0,8
2006 13,3 0,7
2002 13,2 0,6
2000 13,1 0,6
1997 13,1 0,6

 

Si l'on s'intéresse aux dix années les plus chaudes sur le pays, on remarque, sans surprise dans le contexte actuel de changement climatique, qu'elles font partie des 24 dernières années écoulées.
Sur ces dix années, quatre d'entre elles font partie de la décennie 2010. 
 
Si les températures restent en moyenne de saison dans les trois prochains mois, l'année 2018 pourrait rentrer dans le top 3 des années les plus chaudes sur la France. 
Pour détrôner 2014, il faudrait que cette fin d'année soit douce, avec un excédent moyen de l'ordre de 0,7 °C.
 

Actualité par Météo-France