Imprimer Envoyer á un ami

Nouvelle semaine caniculaire en vue

30/07/2018

Depuis ce week-end, les fortes chaleurs se sont repliées vers le tiers sud-est du pays tandis qu'un tiers nord-ouest a bénéficié d'un répit grâce à l'arrivée d'une masse d'air plus tempérée circulant en marge d'une dépression évoluant au nord-ouest des îles britanniques.

La chaleur repartira nettement à la hausse en milieu et fin de semaine par le sud avec l'arrivée d'une masse d'air saharienne via la péninsule ibérique, apportant des conditions caniculaires sur de nombreuses régions.

Un large quart sud-est concerné en début de semaine

En ce début de semaine, les fortes chaleurs sévissent essentiellement à l'est d'une ligne Toulouse-Nancy, avec des maximales souvent supérieures à 33 °C l'après-midi, proches de 35 ou 36 °C sur le Lyonnais et la plaine d'Alsace et atteignant même localement 37 à 39 voire très ponctuellement autour de 40 °C en basse vallée du Rhône mardi et mercredi. La température reste aussi relativement élevée la nuit.

En conséquence, certains départements situés entre l'Alsace, la vallée du Rhône et le pourtour méditerranéen sont en vigilance jaune ou orange pour canicule.

Pour suivre l'évolution de la situation météorologique, consulter nos prévisions météorologiques et la carte de vigilance météorologique

Remontée d'air saharien vers la péninsule ibérique puis la France entre lundi 30 juillet  et jeudi 2 août 2018 (température à 850 hPa et géopotentiel à 500 hPa, modèle ARPEGE) 
Remontée d'air saharien vers la péninsule ibérique puis la France entre lundi 30 juillet  et jeudi 2 août 2018 (température à 850 hPa et géopotentiel à 500 hPa, modèle ARPEGE) - © Météo-France

Hausse des températures plus généralisée en fin de semaine

Sous une puissante dorsale de hautes pressions s'étendant de l'ouest du Maghreb vers la péninsule ibérique puis la France, une masse d'air d'origine saharienne remontera sur l'Espagne et le Portugal en milieu de semaine, avec des températures exceptionnelles prévues sur ces pays ibériques (40 à 45 °C voire davantage) qui jusqu'à présent connaissaient un été sans chaleur notable et même un peu au-dessous des moyennes saisonnières sur l'ouest de la péninsule.

Pris dans un léger flux de sud à sud-ouest en altitude, cet air très chaud débordera sur la moitié sud de la France à partir de jeudi puis remontera d'ici samedi jusqu'à la moitié nord, tout en étant moins extrême que chez nos voisins ibériques.

Ainsi, à partir de jeudi et surtout vendredi et ce week-end, on atteindra souvent 35 à 40 °C au sud de la Loire et des pointes locales à plus de 40 °C ne sont pas exclues. Les nuits s'annoncent aussi très douces avec des minimales nocturnes proches ou supérieures à 20 °C, voire autour de 25 °C sur le pourtour méditerranéen.

En conséquence les seuils de canicule seront dépassés sur de nombreuses régions situées surtout au sud de la Loire. Ils pourraient aussi être atteints ponctuellement sur les régions situées plus au nord (par exemple, les températures attendues samedi devraient être proches de 35 °C en région parisienne), mais sur l'extrême nord du pays il devrait faire moins chaud que lors de l'épisode précédent (Lille avait établi un nouveau record absolu de chaleur le 27 juillet avec 37,6 °C).

Consulter les conseils de comportements en cas de vigilance orange canicule.

Actualité par Météo-France