Imprimer Envoyer á un ami

Chaleur : Une nuit caniculaire

26/07/2018


Dans les départements concernés par l'épisode de canicule et placés en vigilance orange, il  faisait souvent entre 15 et 21 °C, localement davantage dans certaines agglomérations au plus frais de la fin de nuit dernière.

Pour en savoir plus sur les fortes chaleurs, les canicules, les conseils de comportement : consulter notre dossier.

Ainsi, la station de Paris-Montsouris relevait une température minimale dans la nuit de 22,4 °C contre 22 °C la veille. Cette valeur est de 6 degrés supérieure aux normales.

Du nord au sud, Boulogne-sur-Mer enregistrait 22,1 °C et Berzème en Ardèche égalait son record mensuel de douceur nocturne datant de 2006 avec 21,9 °C. Lille se situait 7 degrés au dessus des normales avec 20.8 °C et Lyon plafonnait à 19,7 °C.

Les régions méditerranéennes ont également connu des nuits extrêmement douces avec 24,9 °C à Sète, 24,5 °C à Narbonne, 23,4 °C à Perpignan.

Pour respirer, mieux vaut aller en montagne ou près de l'Atlantique et notamment en Bretagne. Le petit 12,6 °C dans la nuit de Vannes fait des envieux dans un grande partie de la France.

Température maximale du 25 juillet 2018

A noter que la journée d'hier a été très chaude avec 37,7 °C à Nîmes, 36,7 °C à Marseille, 34,8 °C à Metz, 34,4 °C à Paris… La hausse de températures devrait se poursuivre avec un pic d'intensité de cette canicule entre aujourd'hui et demain et des températures maximales d'environ 3 degrés supérieures à celles relevées hier.

Pour suivre l'évolution de la situation, consultez nos prévisions météorologiques et la vigilance météorologique .

 

Actualité par Météo-France