Imprimer Envoyer á un ami

Avril - mai - juin 2018 : un trimestre bien chaud

03/07/2018

Avec une température moyenne de 16,7 °C, le trimestre avril-mai-juin 2018 est l'un des plus chauds depuis le début du 20e siècle. Il se place en seconde position juste derrière avril-mai-juin 2003 (température moyenne de 16,8 °C).

L'anomalie de température moyenne en France sur l'ensemble du trimestre est de +1,9 °C par rapport à la normale*. Cette anomalie est plus marquée sur les régions du nord de la Loire (sur ces régions, le trimestre avril-mai-juin 2018 est le plus chaud depuis 1900).

Ainsi, à Strasbourg, Nancy, Metz, Reims, Lille, Abbeville, Beauvais, Rouen, Paris et d'autres encore, on a connu le trimestre avril-mai-juin le plus chaud depuis le début des mesures. Ce trimestre, qu'on pourrait qualifier de "fin de printemps", est même parfois plus chaud dans ces villes que certains étés** du passé : en particulier à Paris ou Lille, les étés 1954 et 1956, notamment, ont été plus froids, parfois assez nettement, que ce trimestre-là ! Par exemple, le trimestre juin-juillet-août 1956 a terminé avec une moyenne de 14,8 °C à Lille (été exceptionnellement frais), contre 15,7 °C pour avril-mai-juin 2018 !

Écart à la normale* de la température moyenne du trimestre avril-mai-juin 2018 en France
Écart à la normale* de la température moyenne du trimestre avril-mai-juin 2018 en France - © Météo-France.
(Cliquer sur le graphique pour l'agrandir)

Dans le détail, la température moyenne sur le pays est restée supérieure aux moyennes* de la saison sur chacun des 3 mois :
- anomalie de +2,7 °C en avril
- anomalie de +1,3 °C en mai
- anomalie de +1,7 °C en juin.

C'est sans conteste le mois d'avril qui a été le plus remarquable au niveau des températures. Il se place en effet en 3e position des mois d'avril les plus chauds derrière avril 2007 (+3,6 °C) et 2011 (3,3 °C).

* Normale : moyenne de référence 1981-2010 
** Été météorologique : période du 1er juin au 31 août.

Actualité par Météo-France