Imprimer Envoyer á un ami

Tempête tropicale SAGAR

18/05/2018

Phénomène rare : une tempête tropicale (pression au centre estimée à 996 hPa), nommée SAGAR, affecte la partie ouest du Golfe d'Aden. Le phénomène continue de se renforcer vendredi 18 mai et devrait générer ce week-end d'importantes précipitations sur Djibouti et le nord de la Somalie, associées à de violentes rafales de vent.

Image satellite Météosat 4 du vendredi 18 mai 2018 à 5 h UTC - la tempête tropicale SAGAR
Image satellite Météosat 8 du vendredi 18 mai 2018 à 5 h UTC - la tempête tropicale SAGAR - © Météo-France

Djibouti : de fortes précipitations attendues

Sagar devrait continuer sa route entre vendredi soir et dimanche après-midi en direction de l'extrême ouest de la Somalie et l'est de Djibouti. Elle pourrait toucher les côtes somaliennes samedi 19 mai vers 11 TU, entre Lughaye et Djibouti. Les rafales de vent devraient largement dépasser les 100 km/h, et les cumuls de pluies sur l'épisode seront probablement supérieurs à 100 mm. Ils pourront même atteindre localement entre 150 et 250 mm en direction du relief somalien et éthiopien. Les conditions de navigation seront très dangereuses sur l'ouest du golfe d'Aden, avec une mer démontée.

Animation de la pression au niveau de la mer, des précipitations (cumuls en mm en 6 h) et des rafales de vent à 850 hPa prévues du vendredi 18 à 09 h UTC au dimanche 20 mai 2018 à 21 h UTC par pas de temps de 6 h

Animation de la pression au niveau de la mer, des précipitations (cumuls en mm en 6 h) et des rafales de vent à 850 hPa prévues du vendredi 18 à 09 h UTC au dimanche 20 mai 2018 à 21 h UTC par pas de temps de 6 h - © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France 
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)

Ouest du Golfe d'Aden : seulement 3 phénomènes tropicaux en 50 ans

Les dépressions atteignent rarement le stade de la tempête tropicale autant à l'ouest du golfe d'Aden. Les tempêtes tropicales qui sévissent dans les parages s'essoufflent généralement sur l'est du golfe en se désagrégeant en mer ou en atteignant les côtes du nord-est de la Somalie ou l'est du Yémen. Quelques exceptions toutefois peuvent être rappelées : l'année 2015 avait à ce titre été exceptionnelle avec deux cyclones qui se sont développés et ont fini leur course sur la zone sud du Yémen : Chapala (entre le 28 octobre et 03 novembre 2015, cyclone de catégorie 4 avec des vents supérieurs à 200 km/h) et Megh (entre le 05 et 10 novembre 2015, cyclone de catégorie 3, avec des vents à 200 km/h). On peut également signaler une tempête tropicale qui s'échoua sur le nord-ouest de la Somalie avec des vents à 90 km/h et de fortes pluies le 28 mai 1984.

Actualité par Météo-France